Retomber enceinte après une fausse couche

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin

 

Vous envisagez de retomber enceinte après une fausse couche spontanée. Quel est l’impact d’une fausse couche sur votre cycle menstruel, votre vie sexuelle et vos futures grossesses ? Combien de temps faut-il attendre avant de retomber enceinte ? Quels sont les risques de faire une nouvelle fausse couche ? On fait le point.

Quelles sont les risques de faire une nouvelle fausse couche ?

Une fausse couche est la plupart du temps un événement isolé. Les fausses couches répétées sont rares. Seulement 1,9%(1) des femmes enceintes font deux fausses couches et 0,7% trois fausses couches ou plus. Selon le collège américain des obstétriciens et gynécologues, 65% des femmes ayant fait plusieurs fausses couches inexpliquées auront une grossesse réussie par la suite.

Le risque de fausses couches augmente avec le nombre de fausses couches précédentes. Le risque(2) d’une nouvelle fausse couche spontanée est estimé à :

- 20% si vous avez fait une fausse couche

- 28% si vous avez fait deux fausses couches

- 42% si vous avez fait trois fausses couches ou plus.

L’âge de la mère augmente le risque de fausse couche de manière significative : le taux de fausses couches augmente ainsi de 75% chez les femmes de 35 à 39 ans, et il est multiplié par cinq après 40 ans par rapport aux femmes de 25 à 29 ans.

D’autres facteurs de risque existent dont un antécédent de mort fœtale in utero, une pathologie maternelle chronique, une malformation utérine, la consommation d’alcool, de caféine, le tabagisme maternel, l’obésité, les carence en vitamines B9, B12, l’exposition aux champs magnétiques ou aux radiations.

Il n’y a pas plus de risque de nouvelle fausse couche après un traitement chirurgical par aspiration douce (parfois appelé curetage aspiratif) qu’après une expulsion naturelle.

Quel est l’impact d’une fausse couche sur le cycle menstruel ?

Ovulation après une fausse couche

Après une fausse couche, il y aura d’abord ovulation avant le retour de vos règles. Le délai avant la première ovulation dépend de la durée de la grossesse. Plus la grossesse est avancée au moment de la fausse couche et plus il faudra attendre avant la première ovulation que le taux de l’hormone bêta-HCG (hormone de grossesse) chute.

Si la fausse couche intervient tôt, c’est-à-dire au cours des 4 à 6 premières semaines de grossesse, votre ovulation aura lieu dans les 2 à 4 semaines qui suivent la fausse couche. Vous pouvez tout à fait tomber enceinte à ce moment-là soit avant le retour de votre cycle menstruel.

Si la fausse couche intervient plus tard, le taux d’hormones étant plus élevé, il faut attendre 4 à 6 semaines avant la première ovulation.

Une fois que vos règles reviennent et si vous avez des cycles menstruels réguliers, l’ovulation se fait classiquement attendre vers le 14ème jour de votre cycle.

En cas de cycles irréguliers, vous continuez à calculer votre ovulation en enlevant 14 jours de la date de fin de cycle. Vous pouvez également utiliser un test d’ovulation.

Règles après une fausse couche

Si la fausse couche intervient au cours des 6 à 7 SA, vous aurez vos premières règles dans les 4 à 6 semaines qui suivent. Si la fausse couche intervient après, le retour de couche peut prendre jusqu’à 7 à 8 semaines. Il est possible que les premières règles après une fausse couche soient plus abondantes, longues et douloureuses qu’avant.

Rapports sexuels après une fausse couche

Les rapports sexuels ne sont pas recommandés au cours des deux premières semaines qui suivent une fausse couche pour éviter tout risque d’infection lié à l’ouverture du col de l’utérus.

Si vous avez eu un traitement chirurgical par aspiration douce, vous pouvez reprendre les rapports à l’arrêt complet des saignements.

Si vous avez expulsé le produit de conception par voie naturelle et que tout est normal lors de votre consultation de suivi environ deux semaines après la fausse couche, vous pouvez reprendre les rapports sexuels. Il est possible que les saignements après la fausse couche soient plus longs dans ce cas. Il faudra alors attendre plus longtemps pour reprendre les rapports.

Dans le cas d’un traitement par misoprostol, il faudra également attendre la fin des saignements pour reprendre les rapports.

En cas de doutes, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin.

Quand retomber enceinte après une fausse couche ?

L’organisation mondiale de la santé (OMS) recommandait d’attendre 6 mois afin de réduire le risque d’avoir un poids trop faible à la naissance, d'anémie maternelle et de naissance prématurée. Une méta-analyse de 16 études(3) a ensuite démontré que le fait de concevoir avant 6 mois n’entraîne aucune de ces complications lors de la grossesse suivante. Elle a également démontré que les femmes ayant conçu moins de six mois après une fausse couche ont :

- un risque réduit de faire une autre fausse couche

- un risque plus faible de naissance prématurée

- une plus grande chance d'avoir une naissance vivante. 

Il n'est donc pas nécessaire d'attendre pour concevoir sur le plan physiologique après une seule fausse couche précoce. Sur le plan émotionnel, il est important de concevoir lorsque vous vous sentirez prête.

Si vous souhaitez une grossesse rapide, il est recommandé d’attendre au moins un retour de cycle menstruel complet et normal. Ce retour de cycle complet et normal est une façon de « réinitialiser » le corps. Cela permet de s’assurer que le taux de l’hormone bêta-HCG est retomber à des niveaux si bas qu’elle est indétectable et que la muqueuse utérine est de nouveau prête à accueillir un embryon. Cela permet également de pouvoir dater précisément votre nouvelle grossesse.

Si vous retombez enceinte immédiatement après la fausse couche, il est possible que l’hormone de grossesse arrêtée soient toujours présente. Le résultat d’un test de grossesse peut être alors difficile à interpréter. Dans ce cas, la répétition des dosages de bêta-HCG toutes les 48h sera nécessaire afin de porter un diagnostique plus précis.  

Pour que cette situation soit évitée, votre médecin vous prescrira un contrôle de taux de bêta-HCG via une prise de sang 2 à 3 semaines après une fausse couche précoce. Dans le cas d’une fausse couche tardive, il faut attendre un peu plus longtemps car la grossesse étant plus avancée, les taux de bêta-HCG sont plus élevés.

En cas de fausse couche tardive (entre la 14ème et la 22ème semaine d’aménorrhée) ou de fausse couche à répétition (3 fausses couches successives avant la 14ème semaine d’aménorrhée), un bilan sera entrepris pour rechercher la cause. Il est important d’attendre les conclusions de ce bilan avant d’envisager une nouvelle grossesse. Dans le cas où une cause est identifiée, des traitements vous seront proposés afin de prévenir une éventuelle récidive.

Est-on plus fertile après une fausse couche ?

Il n’existe pas d’études ayant démontré une hausse de la fertilité après une fausse couche. Une des dernières études en date portant sur environ 1 000 femmes montre que 69%(4) des femmes ont conçu dans les 3 mois suivant la fausse couche contre 51% au-delà de trois mois. 53% des femmes ayant conçu dans les 3 mois ont eu une grossesse réussie contre 36% pour celles qui ont attendu plus longtemps. Les femmes qui tentent une nouvelle grossesse dans les trois mois peuvent ainsi concevoir tout aussi rapidement, voire plus, que celles qui attendent trois mois ou plus.

Que puis-je faire pour augmenter mes chances d’une grossesse réussie ?

Dans 50 à 70% des cas, la fausse couche précoce du premier trimestre est due à des anomalies chromosomiques de l’œuf. Il n’y a rien que vous puissiez faire pour l’éviter. Il s’agit tout simplement d’une sélection naturelle et vous avez toutes les chances d’avoir une grossesse réussie.

Vous pouvez commencer la prise d’acide folique immédiatement après la fausse couche. Au cours de la grossesse, évitez le tabac, l’alcool, la caféine ou l’exposition à des substances toxiques. Privilégiez une alimentation saine et équilibrée en évitant une prise de poids excessive. 

Conclusion

Retomber enceinte après une fausse couche nécessite d’être prête à la fois sur le plan physiologique et émotionnel. N’hésitez pas à solliciter de l’aide pour passer cette étape difficile si vous en ressentez le besoin. Une fois que vous serez de nouveau enceinte, il est probable que vous vous sentiez à la fois heureuse et un peu anxieuse à l’idée de faire une nouvelle fausse couche. C’est tout à fait normal. Détendez-vous et gardez à l’esprit que vous avez toutes les chances d’avoir une prochaine grossesse réussie.

(1) Miscarriage matters: the epidemiological, physical, psychological, and economic costs of early pregnancy loss, Lancet 2021.

(2) Role of maternal age and pregnancy history in risk of miscarriage: prospective register based study, BMJ 2019.

(3) Interpregnancy interval following miscarriage and adverse pregnancy outcomes: systematic review and meta-analysis, Human Reprod. Update 2017.

(4) Trying to Conceive After an Early Pregnancy Loss: An Assessment on How Long Couples Should Wait, Obstet Gynecol. 2017.