Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

 

Vous êtes ou allez bientôt devenir jeunes parents et vous vous demandez quel budget prévoir pour les couches de votre bébé ? Rappelons d’abord que le choix de la bonne couche bébé est déterminant. La peau de bébé est fragile ! Elle est plus perméable que la peau d’un adulte, son épiderme étant jusqu’à cinq fois plus fin. Elle réagit aussi plus fortement à toutes les substances potentiellement irritantes. Or l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a publié en 2019 un rapport sévère qui confirmait la présence de substances chimiques dans la quasi-totalité des couches pour bébé.

Les couches sont en contact permanent avec la peau de votre tout-petit de la naissance jusqu’à l’apprentissage de la propreté. Alors s’il y a bien un produit pour lequel il faut privilégier la qualité, c’est bien celui-ci. Des couches bébé, combien ça coûte ? Quel budget faut-il prévoir ? Comment comparer les offres et trouver des couches de qualité au meilleur prix ? Suivez notre petit guide de parents à parents.

couches avec des jouets pour bébé

 

Prix des couches : des différences selon la qualité, la taille et le lieu d’achat

Les sage-femmes et les pédiatres recommandent de changer bébé à chaque tétée ou biberon et dès que la couche est souillée par des selles. Cela représente environ 7 à 8 changes les premières semaines, 4 à 5 changes à 6 mois et un peu moins au fur et à mesure que bébé fait ses nuits et espace ses repas. Au total, vous aurez donc besoin d’environ 4300 couches de la naissance jusqu’à la propreté estimée entre 2 ans et demi et 3 ans.

Le prix des couches dépend avant tout de la qualité, c’est-à-dire des matières premières choisies, et du processus de fabrication. Les matières naturelles coutent plus chères que les matières plastiques comme le polypropylène ou le polyéthylène. Les matières qui ne sont pas contaminées à la base par des pesticides ou des composés organiques volatils présents dans l’environnement sont également plus chères tout comme la cellulose blanchie selon la méthode TCF sans chlore ni dioxyde de chlore.

Le prix des couches dépend aussi de la taille. Plus la taille est grande, plus le prix de la couche est élevé car il y a plus de matière. Mais l’évolution en taille est inversement proportionnelle au nombre de couches utilisées chaque jour par bébé. L’un dans l’autre, le budget par mois est relativement stable.

Enfin, le prix des couches varie en fonction du lieu d’achat. Les couches en grande surface hors marques de distributeurs sont plus chères que sur internet. Sur internet, les couches vendues par abonnement sans engagement reviennent en général un peu moins cher que les paquets vendus à l’unité. En plus, elles sont souvent plus qualitatives que les marques vendues en supermarché.

Les couches pour bébés prématurés, les couches-culottes et la couche de bain qui sont utilisées pour une courte période sont plus chères. Les couches lavables sont évidemment les plus économiques sur la durée mais nécessitent un investissement initial plus important.

Prix d’un paquet de couches : la bonne donnée à regarder ?

S’il s’agit d’un abonnement, le nombre de couches par paquet ou le nombre de paquet inclus dans l’abonnement mensuel varie grandement d’une marque à une autre. C’est donc le prix unitaire à la couche qu’il faut regarder.

Pour vraiment comparer, c’est même le prix unitaire moyen pondéré qu’il faut prendre en compte. Pourquoi cela ? Parce que le prix unitaire n’est pas le même en fonction des tailles et que les différentes tailles vont être portées pendant des périodes différentes (les tailles 3, 4 et 5 représentent ainsi 85% de ce que bébé va utiliser). Pour faire le calcul, vous pouvez partir sur les durées moyennes de port par taille de couches ci-dessous :

Taille de couches

1

2

3

4

5

6

Durée de port (en mois)

1

2

3

10

12

2

 

Il vous suffit d’additionner les produits des prix unitaires par leur durée de port puis de diviser le résultat par la somme des durées de port (30 mois). Il y a plus de 40 marques de couches sur le marché français donc à vous de choisir celles que vous souhaitez comparer.

Choisir les bonnes couches : une question de rapport qualité / prix

Le budget couches bébé n’est pas négligeable pour les parents que nous sommes. Mais on a aussi envie d’offrir le meilleur à notre nourrisson surtout pour un produit aussi important. L’idéal est donc de trouver la meilleure qualité au meilleur prix. Mais une couche bébé de qualité c’est quoi ? C’est une couche saine qui ne contient pas de substances toxiques pour sa peau, douce et absorbante pour son confort de tous les jours et si possible éco-responsable pour minimiser l’impact environnemental.

En 2017 et 2018, le magazine français 60 millions de consommateurs lance les premières alertes sur la présence de substances toxiques dans la très grande majorité des couches pour bébés. Il s’agit de perturbateurs endocriniens, d’allergènes et de pesticides dont le fameux glyphosate. Le gouvernement demande alors à l’Anses d’évaluer le risque des couches à usage unique pour la santé des bébés. Résultat ? Elle publie en 2019 un rapport sévère qui confirme la présence de substances chimiques allergisantes, reprotoxiques et cancérigènes (dioxines, furanes, PCB, formaldéhyde et hydrocarbures aromatiques) en dépassements de seuils sanitaires. Les références testées sont les couches jetables présentes en grande surface (marques nationales, marques de distributeurs et certaines couches écologiques).

La présence de ces substances indésirables dans les couches s’explique par le choix des matières et par les procédés de fabrication plus ou moins qualitatifs. Elles sont soit formées lors de certaines étapes de fabrication comme le blanchiment ou le collage qui implique du chauffage à haute température, soit ajoutées de manière intentionnelle comme les substances parfumantes (lotion, parfum), soit liées à une contamination des matières premières à la source par des pesticides ou des composés organiques volatils (COV).

Il n’existe pas de réglementation sur les couches en France ou en Europe. En octobre 2020, l’Anses a déposé une proposition de restrictions à l’ECHA, l’agence européenne des produits chimiques, qui porte sur 200 substances chimiques. Si elle est adoptée, tous les industriels qui vendent des couches sur le territoire européen devront respecter ces restrictions à partir de 2024. En attendant, l’Anses a émis plusieurs recommandations à destination des industriels qui sont très utiles pour faire votre choix ! Il s’agit de :

- Passer au blanchiment TCF (Totally Chlorine Free) sans dioxyde de chlore et non plus ECF (Elementary Chlorine Free) pour éviter la formation de dioxines et de furanes chlorés. Aujourd’hui, seulement 5% des couches sont blanchies TCF ! Si vous voyez la mention « blanchies sans chlore élémentaire » ou « blanchies sans chlore », c’est que les couches ont été blanchies avec du dioxyde de chlore, un dérivé du chlore.

- Supprimer les substances parfumantes qui peuvent causer des allergies

- Supprimer les indicateurs d’humidité pour éviter la formation de HAP

- Supprimer les colorants pour éviter la formation de dioxines

- Mieux contrôler la qualité des matières premières pour éviter leur contamination à la source

- Mieux contrôler les températures lors des phases de collage pour éviter la formation de dioxines, furanes et PCB.

N’hésitez pas à consulter en détail la composition des couches et les résultats des tests d’analyses chimiques. Si ces derniers ne sont pas publiés de manière transparente, ce n’est pas très bon signe.

couche 100% saine

En tant que parents, on a lancé koosh à la suite de toutes ces polémiques autour des couches. Notre première petite fille venait de naître et nous n’étions pas très rassurés. Alors l’objectif était avant tout de proposer des couches saines qui respectent toutes les recommandations de l’Anses. On souhaitait aussi qu’elles soient les plus naturelles et respectueuses possibles de l’environnement. Alors on a lancé les premières couches écolo avec un voile de contact et des barrières anti-fuites 100% d’origine naturelle car on ne voulait pas de plastique en contact avec la peau de Robyn. Elles sont beaucoup plus douces et confortables. On les fabrique dans une usine française éco-responsable au processus de fabrication irréprochable. Et on n’a pas négligé l’absorption, bien au contraire. Avec une très grande quantité de cellulose de super qualité et des grains de SAP (polyacrylate de sodium) plus fins qui absorbent mieux, elles sont supers absorbantes de jour comme de nuit. Vous pouvez les tester en commandant un paquet test. Il est 100% remboursé si vous décidez de vous abonner !

Comment choisir des couches pour bébé et des produits de toilette de qualité sans se ruiner ?

Des couches de qualité qui respectent la peau sensible de votre nouveau-né coûtent un peu plus cher que des couches classiques que vous pouvez trouver en supermarché. Les matières premières sont de meilleure qualité et les procédés de fabrication plus rigoureux. Tout cela a un certain coût.

Si vous avez un budget un peu serré, la bonne nouvelle c’est qu’il existe quand même des solutions !

Des couches de qualité sont maintenant vendues sur internet et par abonnement. Vous pouvez donc commencer par choisir un abonnement sans engagement. L’absence d’intermédiaires permet en général à ces marques de proposer une meilleure qualité à un meilleur prix. Vous recevez vos couches à domicile chaque mois. Une chose à moins à penser et aucun risque de se retrouver confronté à une rupture de votre stock un dimanche soir !

bébé qui pousse un carton plein de couches

 

Concernant les produits d’hygiène, vous n’avez en réalité besoin que de quelques produits essentiels. La peau des bébés est plus fine, plus perméable et plus sensible que celle d’un adulte. Aussi il est préférable de limiter le nombre de produits utilisés pour réduire les expositions éventuelles à des produits nocifs. Au quotidien, 3 produits suffisent : du liniment, de l’eau micellaire et du gel lavant ! En cas d’urines, le liniment seul suffit. En cas de selles, il vaut mieux d’abord nettoyer avec de l’eau micellaire (qui contient des agents nettoyants contrairement au liniment) puis terminer par une couche de liniment pour laisser la peau de bébé hydratée et protégée des frottements de la couche. Pour le bain, la plupart des gels lavants sont adaptés pour le corps et les cheveux donc un shampooing spécifique n’est pas nécessaire.

Mieux vaut avoir une crème de change en réserve en cas d’irritations, mais vous n’en aurez peut-être jamais besoin ou alors seulement ponctuellement. En effet, si vous achetez des couches de qualité, vous réduisez très fortement le risque de voir votre bébé présenter des rougeurs ou un érythème fessier (les fameuses fesses rouges).

Une huile d’amande douce bio ou une crème pour hydrater la peau de bébé peuvent aussi être utiles ponctuellement (pour certains bébés qui présentent une peau sèche dite atopique, une crème hydratante est indispensable) mais certains bébés n’en auront jamais besoin.

Concernant les carrés de coton sur lesquels vous appliquez le liniment et l’eau micellaire, vous pouvez faire des économies en utilisant des carrés de coton lavables et non jetables. Les lingettes sont surtout utiles en vadrouille mais ne sont pas indispensables au quotidien. Quant aux huiles de massage, crème pour le visage, lait nettoyant, etc. ils ne sont vraiment pas nécessaires et contiennent en plus souvent des substances indésirables. Un peu de tri, c’est plus économique et mieux pour la peau de bébé ! Si vous souhaitez le masser, utilisez une simple huile d’amande douce bio pour une peau lisse parfaite et un bébé tout détendu J

Pour un nouveau-né, un flacon de liniment ou d’eau micellaire de 500 ml durera 1 mois et demi environ. Ensuite, en grandissant, la fréquence des changes diminue et selon le mode de garde (crèche ou nounou), un flacon pourra durer plusieurs mois. Un flacon de gel lavant de 250 ml fera l’affaire pour 2 mois car bébé n’a pas besoin d’un bain tous les jours mais plutôt tous les 2 à 3 jours.

produits hygiène bébé dans une valise

 

Quel budget couches pour bébé faut-il prévoir au final ?

Chez koosh en tant que parents, en plus de vendre nos supers couches par abonnement et sans intermédiaires sur notre site, on voulait trouver un système pour les rendre le plus accessibles possibles. Alors on a créé un abonnement dégressif unique : plus vous ajoutez de produits additionnels et plus le prix à la couche diminue. L’abonnement aux couches de 59 euros par mois passe ainsi à 51 euros en ajoutant un liniment, une eau micellaire et un gel lavant. Cela vous permet de bénéficier de supers produits pour votre tout-petit tout en faisant un peu d’économies. Le tout pour un budget total de 88 euros au début et qui diminuera au fur et à mesure que bébé grandit et que les flacons vous durent plus longtemps. Le mieux c’est d’abord d’essayer nos couches en commandant un kit d’essai 100% remboursé si vous décidez de vous abonner par la suite.

découvrir nos couches

Article écrit par Andrea, fondatrice de koosh et maman de Robyn et Maxine, illustré par Pierre, papa artiste

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?

 

 

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?