Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

 

En 2017 et 2018, le magazine français « 60 millions de consommateurs » dénonçait la présence de substances toxiques dans les couches pour bébé à usage unique. C’était pile au moment où notre première petite fille naissait et qu’on cherchait la bonne couche bébé pour elle. En 2019, l’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) confirmait ces résultats. En tant que jeunes parents, on n’était donc pas très rassurés. Quelles sont les substances dangereuses qui ont été détectées ? Comment et où se retrouvent-elles dans les couches pour bébés ? Quelles sont les risques sanitaires pour la santé des bébés ? Existe-il des alternatives saines ? On fait le tour de la question.

De quelles substances chimiques parle-t-on ?

Plusieurs substances indésirables, considérées comme cancérigènes, allergisantes et reprotoxiques ont été retrouvées dans les couches les plus vendues sur le marché à des niveaux dépassant les seuils sanitaires. Il s’agissait principalement de couches présentes en supermarché, de marques distributeurs et même de certaines couches écologiques.

Les substances chimiques détectées peuvent être classées en deux catégories.

Les perturbateurs endocriniens :

- Composés organiques volatils ou COV (naphtalène, styrène, toluène, 1,4-et 1,3-dichlorobenzène, m-xylène + p-xylène)

- Pesticides (hexachlorobenzène, quintozène et son métabolite la pentachloroaniline, le glyphosate et son métabolite l’AMPA)

- Dioxines

- Furanes

- PCB-DL (polychlorobiphényle)

- HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques)

Les sensibilisants cutanés :

- Formaldéhyde

- Substances parfumantes (linalol, limonène, coumarine, alcool benzylique, salicylate de benzyle)

A noter que la majorité des pesticides retrouvés sont interdits dans l’Union Européenne (lindane et quintozène depuis 2000, hexachlorobenzène depuis 2004). Quant au glyphosate, c’est un herbicide très largement controversé car il entre dans la composition des désherbants comme le Roundup.

Quels sont les risques pour la santé des nourrissons ?

Selon l’évaluation des risques de l’Anses, ces différentes substances chimiques dangereuses présentes dans les couches jetables peuvent notamment migrer dans l’urine et entrer en contact prolongé avec la peau des bébés. Certaines de ces substances sont même ajoutées intentionnellement, comme les substances parfumantes qui peuvent entraîner des allergies cutanées. D’autres substances identifiées peuvent provenir de matières premières contaminées ou de procédés de fabrication (PCB-DL, furanes et dioxines, HAP). La présence de ces résidus toxiques peut provoquer des irritations et des rougeurs sur les fesses de bébé voire un érythème fessier.

Ainsi l’Agence de sécurité sanitaire estime « qu’il n’est pas possible d’exclure un risque sanitaire lié au port des couches à usage unique ». Le principe de précaution s’applique d’autant plus que l’exposition à ces substances nocives s’étend de la naissance à l’apprentissage de la propreté.

choisir couche écologique

 

Comment ces substances se retrouvent-elles dans les couches pour bébé ?

Différentes sources de contamination ont été identifiées par l’Anses pour expliquer la présence de certaines substances, à savoir :

- La contamination environnementale des matières premières à l’état de traces par des pesticides ou des composés organiques volatils (COV)

- Le processus de fabrication avec notamment le blanchiment au dioxyde de chlore et l’utilisation de températures trop élevées lors des étapes de collage

- L’ajout de substances parfumantes de manière intentionnelle comme du parfum ou de la lotion

- La contamination par des produits de nettoyage sur les lignes de production.

Dans quelles parties de la couche sont-elles présentes ?

Les produits toxiques ont été retrouvés soit dans des broyats de couches entières, soit dans des broyats de parties de couches.  

Les dioxines, furanes et PCB peuvent se retrouver dans le matelas absorbant (pour les couches blanchies au dioxyde de chlore), l’enveloppe extérieure (pour les couches qui utilisent certains colorants) ou encore dans le voile interne de la couche, au contact avec la peau de bébé.

Les composés organiques volatils présents dans l’air et les pesticides utilisés lors des cultures peuvent principalement se retrouver dans la cellulose (issue de la pulpe de bois) du matelas absorbant ou dans le voile interne en contact avec la peau de bébé.

Le HAP est un polluant industriel issu du plastique. Il peut se retrouver dans les élastiques, l’enveloppe extérieure (pour les couches qui comportent un indicateur d’urine) et dans le voile interne au contact de la peau de bébé lorsque celui-ci est d’origine plastique.

Les substances parfumantes (parfum synthétique, lotion) peuvent également être ajoutées intentionnellement dans le voile interne, en contact avec la peau de bébé.

Concernant le formaldéhyde, l’Anses n’a pas été en mesure d’identifier la source de contamination.

Quelles sont les recommandations de l’Anses ?

Aujourd’hui, les couches jetables pour bébé ne sont soumises à aucune réglementation en France ou au niveau européen. L’Anses a cependant communiqué un certain nombre de recommandations à destination des industriels :

- « Supprimer l’utilisation de toutes substances parfumantes, en priorité celles susceptibles de présenter des effets sensibilisants cutanés. »

- « Mieux maitriser l’origine des matières premières naturelles qui peuvent être contaminées avant même la fabrication. »

- « Améliorer les procédés de fabrication des couches. »

Dans le cadre de la réglementation européenne des produits chimiques REACH, l’Anses a déposé, en 2020, une proposition de restriction de 200 substances chimiques dont les dioxines, furanes, PCB, HAP et formaldéhyde. Elle fixe, dans cette proposition, des seuils de concentration à ne pas dépasser ainsi qu’une méthode d’analyse pour détecter ces substances dans les couches. Si la proposition de l’Anses est adoptée, tous les fabricants qui commercialisent des couches sur le territoire européen devront s’y conformer à partir de 2024.

L’enjeu est de taille, les couches jetables sont en effet portées par un peu plus de 14 millions de bébé âgés de 0 à 3 ans en Europe.

couche 100% saine

 

Quelles sont les couches pour bébé les moins toxiques ?

Même si la très grande majorité des couches pour bébé sont pointées du doigt, il existe des couches écolo saines (et made in France en plus) qui respectent déjà les recommandations suivantes de l’Anses visant à éliminer la présence de substances toxiques :

  • Un blanchiment selon la méthode TCF (Totally Chlorine Free) pour éviter la formation de dioxines et de furanes chlorés aujourd’hui utilisée de manière minoritaire par les fabricants (seulement 5% des couches sont blanchies TCF)
  • La suppression des substances parfumantes qui peuvent causer des allergies
  • La suppression ou substitution des indicateurs d’humidité pour éviter la formation de HAP
  • Un meilleur contrôlé de la qualité des matières premières pour éviter leur contamination à la source par des pesticides ou des COV (composés organiques volatils)
  • Le contrôle accru des températures lors des phases de collage pour éviter la formation de dioxines, furanes et PCB.

C’est le cas de nos supers couches koosh que nous avons développées en suivant scrupuleusement les recommandations de l’Anses. Vous pouvez même les tester en commandant un paquet livré gratuitement et sans engagement.

 

Couches sans perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens peuvent résulter d’une contamination des matières premières par des COV ou des pesticides (dont le controversé glyphosate). N’hésitez pas à consulter les rapports d’analyse chimique des marques pour vous assurer que les couches n’en contiennent pas.

Ces composés peuvent aussi être formés lors des procédés de fabrication notamment lors du chauffage à haute température qui peut entraîner la formation de dioxines, furanes et PCB. L’usine dans laquelle nous fabriquons nos couches dans les Vosges est la seule à l’heure actuelle à utiliser un collage à basse température.

Privilégiez donc des couches utilisant des matières naturelles (comme l’amidon de maïs), notamment pour le voile qui est en contact avec la peau. Celui-ci est en effet issu, pour la très grande majorité des couches, de composés de polyéthylène ou polypropylène. Les matières premières renouvelables sont plus saines pour la peau de bébé car elles diminuent le risque de HAP, un polluant industriel toxique issu du plastique. Les matériaux naturels sont aussi plus respectueux de l’environnement.

Couches sans sensibilisants cutanés

Les substances ajoutées intentionnellement comme les parfums et les lotions peuvent être irritantes et allergisantes pour la peau sensible de bébé. N’hésitez pas à consulter la composition de la couche au niveau du voile de contact. Vous devez voir les mentions sans parfum et sans lotion.

Couches sans chlore

Il n’existe plus de couches blanchies au chlore élémentaire depuis les années 90 ! Le problème vient du blanchiment avec des dérivés de chlore comme le dioxyde de chlore selon une méthode appelée ECF (Elementary Chlorine Free). Elle concerne aujourd’hui 95% des couches sur le marché et peut entraîner la formation de dioxines et de furanes chlorés. N’hésitez pas à consulter les compositions pour vérifier que la cellulose est bien blanchie sans chlore ni dioxyde de chlore selon la méthode TCF (Totally Chlorine Free).

bébé qui joue allongé

 

Couches sans indicateur d’humidité ou d’urine

Les couches qui sont dotées d’un indicateur d’urine peuvent contenir du HAP. Privilégiez donc les couches qui en sont dépourvues. Ces indicateurs d’urine ont d’ailleurs été définis par l’Anses comme « non essentiels à la bonne utilisation d’une couche pour bébé ».

Conclusion

Même si la situation n’est pas toute rose pour les couches bébé, des alternatives saines existent déjà pour votre bébé. Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire le choix qui conviendra le mieux aux petites fesses de bébé. A vous de jouer !

découvrir nos couches

Article écrit par Andrea, fondatrice de koosh et maman de Robyn et Maxine, illustré par Pierre, papa artiste

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?

 

 

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?