Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Les fuites sont, avec les érythèmes fessiers, les bêtes noires des jeunes parents. Cela n’arrive jamais au bon moment, il faut des vêtements de rechange, faire une lessive etc. Les fuites diurnes peuvent, dans la quasi-totalité des cas, être évitées. En revanche, les fuites de la couche bébé la nuit sont un peu plus embêtantes. Elles peuvent perturber le sommeil de votre bébé (avec un sommeil agité)) ou bien encore favoriser les réveils nocturnes. Dans tous les cas, cela nécessite une petite enquête pour trouver LA parade.

Nous allons ici surtout parler du cas des couches jetables. Rappelons que les couches lavables ou réutilisables sont en général plutôt utilisées pendant la journée. En effet, une couche lavable possède une capacité d’absorption un peu moins importante. Si cela ne pose aucun problème de jour avec un bon rituel de change, cela est plus embêtant la nuit. Pour un bon sommeil avec un risque minimum de fuite, une couche jetable est donc préférable.

Si vous achetez des couches jetables, préférez des couches jetables écologiques, aussi appelées couches bio. Elles sont parfaitement absorbantes, douces et confortables et garantissent une absence de résidus nocifs ou de produits toxiques. C’est important puisque dès que bébé va faire ses nuits, cette couche va rester en contact avec sa peau pendant au moins huit heures. Une couche sans produits chimiques, avec un contact peau 100% naturel limite les risques de rougeur, d’irritation ou d’érythème. Et en plus, c’est mieux pour l’environnement.

Lors des premiers mois, les nourrissons se réveillent toutes les trois heures pour un biberon ou une tétée. Les fuites nocturnes sont donc très rares car on va changer la couche souillée au même moment. Les fuites la nuit se déclarent donc plus tard, quand ses cycles de sommeil de bébé s’allongent et que son horloge interne se cale petit à petit sur le rythme circadien. Ses habitudes de sommeils se mettent en place doucement (heures de coucher, rituel du coucher), ses siestes deviennent plus courtes et moins fréquentes, et ses nuits plus longues. Et plus bébé fait de longues nuits, plus le risque de fuite est grand (logique :-)

Une couche pour bébé spéciale nuit n’est pas indispensable pour que les fesses de bébé restent au sec. Nos couches écolo par exemple, sont dotées d’une capacité d’absorption suffisante pour tenir une nuit entière, même pour des bébés qui dorment 12h (ce qui n’a jamais été le cas pour aucune de nos deux filles, si ça vous arrive, on vous envie :D). Ceci est possible grâce à l’utilisation d’une cellulose de très bonne qualité, issue des forêts finlandaises pures, garantie sans substances chimiques néfastes, et de grains de SAP très fins qui maximisent l’absorption.

Quand bébé grandit, vous utiliserez peut-être des couches-culottes qui s’enfilent au lieu de s’attacher. Elles sont parfaites en journée lors de l’apprentissage de la propreté mais leur usage la nuit est moins indiqué. Pour la nuit, une couche classique s’ajuste mieux au corps de bébé qu’une couche-culotte, ce qui est plus efficace pour éviter les fuites.

Analysons la situation

Tout d’abord, il convient de faire un état des lieux de la fuite, quand elle arrive. Vous devez vous poser plusieurs questions :

- Est-ce que la couche sale est complètement pleine ? Vous le sentirez au poids de la couche quand vous allez changer bébé le matin.

- Est-ce que les urines sont réparties de façon homogène dans la couche pleine ? Vous pouvez voir cela à l’œil en regardant l’intérieur de la couche ou en touchant l’enveloppe externe. Si toute la couche, de bas en haut, contient de l’urine, cela veut dire que le pipi s’est bien écoulé dans la couche et que l’ensemble de la surface absorbante a joué son rôle.

- Par où arrive la fuite ? Il vous suffit de regarder où se situent les zones humides sur le pyjama. En général il y a deux types de fuites la nuit : par l’aine ou par le ventre.

- Dans quelle position dort votre nouveau-né ?

Nous allons passer en revue les différentes situations que vous pourrez rencontrer.

La couche complètement pleine

Que la fuite arrive par l’aine ou par le ventre, si la couche de bébé est complètement pleine et que les urines sont réparties de façon homogène dans la couche, alors cela signifie que la capacité maximale d’absorption a été atteinte. Si cela vous arrive avec nos couches écologiques, c’est qu’aucune couche, qu’elle soit à usage unique ou lavable, n’aurait pu résister à cette nuit-là wink

Si cela arrive occasionnellement, pas d’inquiétudes. Veillez à bien ajuster la couche la prochaine fois, et à bien mettre les barrières antifuites à l’extérieur. Mais sachez que même avec ces précautions, il arrive de temps en temps que bébé urine très abondamment et que les capacités d’une couche soient naturellement débordées.

Si cela se reproduit régulièrement et de plus en plus souvent, c’est peut-être que la taille des couches est devenue trop petite et qu’il est temps de passer à une taille supérieure. Une couche plus grande, c’est aussi des pouvoirs absorbants qui augmentent smiley

La couche partiellement pleine et fuite à l’aine

Lorsqu’une couche partiellement pleine fuie, c’est habituellement due à une mauvaise position de la couche et/ou à une taille mal ajustée. S’il y a une fuite à l’aine alors que la couche n’est pas pleine, c’est qu’un espace s’est créé entre la cuisse de votre tout petit et la couche. Nos couches pour bébés sont dotées d’élastiques qui vont maintenir la couche ajustée au corps et de barrières anti-fuites qui empêchent les urines de s’échapper par l’aine. Cela est normalement suffisant pour éviter les fuites. Il faut donc veiller à ce que les barrières antifuites soient bien positionnées à l’extérieur.

Si la fuite a eu lieu alors que celles-ci étaient bien mises, il faudra vérifier que la couche ne soit pas trop grande. Pour cela, il suffit de positionner la couche propre et de vous assurer qu’elle est bien ajustée autour des cuisses de bébé.

En cas de doutes, vous pouvez consulter notre guide du change de bébé, tout ce qu’il faut savoir pour mettre des couches wink

La couche partiellement pleine et fuite au ventre

Une couche partiellement pleine qui fuie par le ventre est probablement la situation la plus difficile à résoudre. Ce type de cas apparait notamment chez les petits garçons qui dorment sur le ventre. En effet, le pénis de votre garçon peut dans la nuit s’orienter vers le haut. En dormant sur le ventre, le poids de son corps va empêcher une répartition homogène des urines dans l’ensemble de la couche. Le liquide va s’accumuler dans la partie haute jusqu’à une rapide saturation. La couche est au top de son efficacité quand les urines pénètrent le matelas absorbant par le milieu. Il faut aussi qu’elles aient le temps de se répartir dans la totalité de la couche. Dans le cas d’un gros pipi en position ventrale, la partie absorbante à cet endroit ne pourra malheureusement pas tout retenir.

Alors quelle est la solution ? Il faut essayer plusieurs choses.

Pensez d’abord à bien orienter le zizi de bébé vers le bas au moment de mettre une couche.

Il est aussi possible de positionner la couche de bébé un peu plus haut vers son ventre ou vers son dos, en fonction de sa morphologie. Il faut ensuite trouver le serrage idéal : la couche doit bien tenir au ventre sans gêner ni laisser de marque.

Si cela ne fonctionne pas, il faut peut-être essayer une taille de couche supérieure, au moins pour la nuit. Un matelas absorbant plus long couvre mieux le ventre et donne plus d’espace pour que les urines puissent migrer vers le bas. Attention cependant à bien serrer la couche. En effet avec les mouvements de bébé, une taille un peu plus grande va avoir tendance à se détendre.

Pour les nouveau-nés, il est recommandé de les faire dormir sur le dos pour diminuer le risque de mort subite du nourrisson. Pour un bébé plus grand, qui s’endort ou se retourne naturellement sur le ventre pendant son sommeil, il est possible d’essayer de le coucher sur le dos une fois qu’il est endormi. Chaque enfant est différent et réagit à sa manière à une manipulation dans son sommeil. L’important est de respecter le sommeil de bébé et de ne pas interrompre un cycle de sommeil pendant cette opération. Si votre enfant n’est pas perturbé lorsque vous le tournez, cela peut peut-être aider à diminuer les fuites. Sinon, ce n’est pas vraiment une bonne idée.

Même s’il est possible de limiter la survenue de fuites nocturnes, cela arrivera de temps en temps. Alors autant être prêt. Bien organiser la table à langer, prévoir des couches, un body et un pyjama, avoir à disposition des carrés de coton, de l’eau micellaire, du liniment ou même des lingettes vous sera d’une grande aide au moment de changer une couche les yeux à demi-ouverts smiley

On espère que ces conseils pourront vous éviter quelques fuites nocturnes, quelques lessives et lavages, mais aussi quelques réveils en pleur qui accompagnent des draps humides J On sait que ce n’est jamais agréable de se lever et de retrouver son nourrisson trempé.

N’hésitez pas à nous écrire pour en discuter, que vous utilisiez nos langes ou non, il y a toujours des choses à essayer pour limiter les fuites.

 

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?

 

 

   

Sommaire

Une couche bébé c'est quoi ?

Qui a inventé la couche jetable ? La petite histoire

60 millions de consommateurs, DGCCRF : le tournant pour les couches

Couches bébé sans substances toxiques : ce qu'il faut savoir

Composition et fabrication d'une couche jetable : les coulisses

Couches made in France dans les Vosges : une couche naturelle

Couches biodégradables, compostables, recyclables : où en est-on ?

Comment bien choisir ses couches et prévoir les bonnes quantités

Comparatif couches : comment choisir la meilleure couche bébé ? 

Abonnement couches : comment faire son choix ?

Prix des couches bébé : quel budget prévoir ?

Combien de couches par jour et par mois pour bébé ?

Combien de couches prendre pour la maternité ?

Quels sont les différents types de couches ?

Couche jetable bio ou couche lavable, que choisir ?

Pourquoi privilégier une couche écologique ou couche bio ?

Couche-culotte : vers l'apprentissage de la propreté

Quelle couche de bain adopter à la piscine ou à la mer ?

Couche bébé la nuit : comment éviter les fuites ?

Quelle taille de couches choisir ? 

Quelle taille de couche bébé choisir selon le poids et l'âge ?

Faut-il choisir des couches taille 1 ou 2 pour la naissance ?

Couche taille 0 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 1 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 2 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 3 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 4 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 5 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Couche taille 6 : pour quel poids et à quel âge de bébé ?

Comment utiliser une couche au quotidien ? 

Comment bien mettre une couche bébé ? Conseils

Comment changer une couche bébé ? Guide complet

Quand changer la couche de bébé ? Les signes à ne pas manquer

Avant ou après le repas ? Quand changer la couche de bébé

A quelle fréquence changer la couche de bébé ? 

Faut-il changer la couche la nuit quand bébé dort ?

La couche est pleine et déborde : quelques conseils

Allergie aux couches bébé : que faire ?

Quels accessoires pour la couche bébé ?

Poubelle à couche avec ou sans recharges : achat indispensable ?