7 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier Edmond Garcin

Enceinte de 7 semaines, les petits maux de grossesse sont à leur apogée. Du côté de l’embryon, il continue de prendre forme et commence à bouger. Les systèmes nerveux, vasculaires et digestifs poursuivent leur developpement et les tissus musculaires apparaissent.  

7 semaines de grossesse en mois

A 7 semaines de grossesse soit 9 semaines d’aménorrhée (9ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 9 SA), vous êtes au milieu de votre deuxième mois.

Quel mois de grossesse ? Deuxième mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Premier trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 32 semaines

 

Produits de toilette bébé koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 7 semaines

Au cours de la 7ème semaine de gestation, l’embryon poursuit son développement et commence à bouger. Ces mouvements sont réflexes et liés au developpement des muscles. Ils sont visibles en échographie mais vous ne les ressentez pas encore. Pour cela, il faudra attendre le 4ème mois.

7 semaines de grossesse

Au niveau de la tête

La tête s’arrondit puis commence à se redresser préfigurant ainsi l’expression humaine. Elle est toujours très volumineuse par rapport au reste du corps qui est moins courbé. La queue embryonnaire commence à régresser.

Développement de la face

Les yeux se rapprochent encore et les paupières se dessinent. Ils s’épanouissent en corolle pour former les rétines. La peau située sur le devant se transforme pour former le cristallin. Le nerf optique définitif est formé. Tout est en place pour permettre la vision.  

Les narines primitives apparaissent et les lèvres commencent à se former. Les bourgeons dentaires s’installent dans les mâchoires avec 10 bourgeons par mâchoire qui donneront les 20 dents de lait.

Au niveau des membres

Au niveau des membres, les bras et les jambes continuent de s’allonger et de s’élargir. Les articulations apparaissent et des sillons se creusent progressivement pour individualiser les doigts et les orteils. On aboutit à un embryon constitué de 3 segments : un bras, un avant-bras et une main pour les membres supérieurs ; une cuisse, une jambe et un pied pour les membres inférieurs.

Développpement des membres

Les premiers muscles se mettent en place.

Au niveau des organes

C’est le début de l’hématopoïèse soit l’ensemble des mécanismes physiologiques qui assurent le renouvellement continu et régulé des cellules sanguines.

La membrane cloacale se rompt en deux membranes, urogénitale en avant et anale en arrière, destinées à se résorber pour laisser place aux orifices anal et urogénital.

La glande thyroïde prend sa place.

Le cœur et le foie continuent leur developpement.

Les gonades (glandes sexuelles) sont toujours indifférenciées à ce stade de la grossesse.

Taille et poids du futur bébé à 7 semaines de grossesse

Au cours de la 7ème semaine de grossesse, l’embryon mesure environ entre 14 et 22 mm et pèse entre 1,5 et 2 g.

Organisme maternel à 7 semaines de grossesse

Le taux de l’hormone HCG atteint un pic. Votre corps commence à se transformer de manière visible :

- vos seins deviennent plus volumineux avec des aréoles plus foncées et votre réseau veineux apparent

- la pilosité se réduit au niveau des bras et des jambes

- votre peau devient plus grasse et plus brillante

- vos cheveux sont plus épais et soyeux

- la cornée est moins bien hydratée ce qui peut provoquer une intolérance aux lentilles de contact

- votre visage peut prendre des teintes rosées liées à l’augmentation du flux sanguin.

Ce sont des signes rassurants qui indiquent que la grossesse se déroule normalement.

Symptômes de grossesse à 7 semaines

A partir de la 7ème semaine, vous ressentez plus que jamais les premiers signes de grossesse sous l’effet du pic des hormones. Vous pouvez avoir des nausées et des vomissements parfois accompagnés de brûlures d’estomac, de remontées acides ou d’hypersalivation. Vous pouvez vous sentir fatiguée, parfois essoufflée ou encore avoir de petits malaises ou des chutes de tensions. Vos seins sont douloureux et vos jambes parfois lourdes. Vous pouvez être constipée ou avoir des envies fréquentes d’uriner. Enfin, votre humeur est changeante tout comme votre appétit et votre odorat.

Symptômes du 1er trimestre de grossesse

Les femmes enceintes ne cumulent pas tous ces desagréments. Certaines femmes ne ressentent presque aucun symptôme au cours des premières semaines. Si vous en présentez un ou plusieurs, rassurez-vous, ils disparaîssent le plus souvent après le troisième mois de grossesse.

Fausse couche à 7 semaines de grossesse

Le risque de fausse couche à 7 semaines de grossesse (9 SA) est estimé à 14-15% selon une étude(1) d’ampleur portant sur 4 070 femmes enceintes aux Etats-Unis.

Des saignements accompagnés de douleurs intenses doivent vous amener à consulter en urgence. Il peut s’agir d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. Il est important d’identifier la source des saignements et de vérifier que la grossesse est bien implantée dans l’utérus et non dans une trompe.    

Ventre à 7 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse n’a pas commencé à s’arrondir à 7 semaines. L’utérus poursuit sa croissance et vous pouvez ressentir des douleurs au bas-ventre liées à la mise sous tension des ligaments.

Il est possible que votre ventre soit légèrement gonflé sous l’effet des hormones qui entraînent des troubles digestifs.

Enceinte de 7 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

Commencez à réfléchir au lieu où vous allez accoucher car les places sont rares dans certains établissements très demandés. Vous pouvez choisir d’être suivie à l’hôpital (public ou privé à but non lucratif), en clinique privée ou par la protection maternelle infantile (PMI) :

- à l’hôpital, le suivi de grossesse est assuré par une sage-femme ou un gynécologue obstétricien en fonction de vos antécédents. Les rendez-vous ont lieu à la maternité ou en cabinet libéral en étroite collaboration avec la maternité. L’accouchement peut être réalisé par la sage-femme s’il n’y a aucune complication. En cas de complications, celle-ci fera appel à l’obstétricien présent ou de garde.

- en clinique privée, c’est vous qui choisissez le gynécologue obstétricien qui suivra votre grossesse. S’il n’y a pas de complications, l’accouchement pourra être assuré par une sage-femme en présence du gynécologue obstétricien.

- dans le centre de PMI de votre lieu de résidence, il est possible de réaliser les 7 consultations prénatales obligatoires le plus souvent par une sage-femme mais pas les échographies ou l’accouchement.

Les maternités sont réparties en trois catégories en fonction du type de prise en charge :

- maternité de type I pour les grossesse normales qui ne présentent pas de risques identifiés

- maternité de type II pour les grossesses normales mais aussi pathologiques à l’exception des accouchements prématurés avant 33 SA

- maternité de type III pour les grossesse normales, pathologiques et les accouchements prématurés avant 33 SA grâce à la présence d’une unité de soins intensifs ou d’un service de réanimation néonatale.

En cas de problème, vous pourrez être transférée dans une maternité de type II ou III au cours de votre grossesse pour que votre bébé puisse recevoir des soins adaptés.

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix du type de structure :

- la composition de l’équipe médicale (taux de césariennes, d’épisiotomies, etc.)

- l’équipement médical (présence d’une salle nature si vous souhaitez un accouchement naturel)

- les méthodes de préparation à l’accouchement proposées : sophrologie, yoga prénatal, hypnose, haptonomie, etc.

- la possibilité de la pose d’une péridurale ambulatoire

- les règles à respecter dans la salle d’accouchement (boire, manger, se déplacer, etc.)

- l’existence d’une offre d’accompagnement des mamans après la naissance

- la proximité avec votre lieu de résidence

- votre budget.  

Si vous souhaitez un mode d’accouchement naturel, vous pouvez optez pour :

- une salle nature aussi appelée salle physiologique dans une maternité (renseignez-vous au préalable pour savoir si la maternité dispose de ce type de salle d’accouchement) équipée d’une baignoire ou jacuzzi, de ballon ou suspensions, d’une table d’accouchement physiologique, d’une musique de relaxation, de lumières tamisées, le tout dans un environnement peu médicalisé. Le transfert dans une salle de naissance classique est très simple en cas de complications ou si vous souhaitez finalement bénéficier d’une péridurale.

- un plateau technique : le suivi de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches se fait par une seule et même sage-femme qui possède une convention avec une maternité lui permettant d’accéder au plateau technique de celle-ci (y compris à une salle nature). En cas de complication, l’équipe de la maternité peut prendre le relais.

- une maison de naissance : le principe est le même que pour le plateau technique. Il s’agit d’une structure gérée par plusieurs sages-femmes libérales qui assurent le suivi de la grossesse jusqu’aux suites de couches et qui sont attenantes à une maternité en cas de complications.

- une maternité labelisée « bienveillante » ou « amie des bébés » reconnue pour respecter un certain nombre de critères relatifs à l’accouchement démédicalisé, à l’allaitement maternel, au peau à peau et d’une manière générale au bien-être des nouveaux parents.

Calendrier de grossesse : to-do list du suivi de grossesse

Effectuer la première consultation prénatale si vous ne l’avez pas encore faite. Elle est obligatoire en début de grossesse et conseillée avant 10 SA. Il s’agit de faire connaissance avec vous à travers une série de questions sur votre mode de vie et vos antécédents familiaux et médicaux, de vous examiner, d’estimer votre date d’accouchement, de vous prescrire les examens de dépistage sanguins et urinaires, de vous donner des informations et de répondre à vos questions concernant votre suivi de grossesse pendant neuf mois (évolution de la grossesse mois par mois, étapes de la grossesse).

Effectuer les examens de laboratoire prescrits si vous avez déjà fait votre première consultation prénatale.

Attendez l’échographie du premier trimestre vers 12 SA afin d’effectuer la déclaration de grossesse.

Visiter et s’inscrire dans une maternité.

 

(1) Risk of Miscarriage Among Black Women and White Women in a US Prospective Cohort Study, American Journal of Epidemiology 2013.

 

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste