6 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Enceinte de 6 semaines, les petits maux de grossesse apparus à la fin du 1er mois sont en général maintenant bien présents, en particulier la fatigue et les nausées. De nouveaux symptômes peuvent même apparaître. Du côté de l’embryon, le développement des différents organes se poursuit.

6 semaines de grossesse en mois

A 6 semaines de grossesse soit 8 semaines d’aménorrhée (8ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 8 SA), vous êtes au milieu de votre deuxième mois.

Quel mois de grossesse ? Deuxième mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Premier trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 33 semaines

 

Produits de toilette bébé koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 6 semaines

Au cours de la 6ème semaine de gestation, les cellules de l’embryon poursuivent leur différentiation rapide. La tête, disproportionnée par rapport au reste du corps, est toujours repliée vers l’avant.

6 semaines de grossesse

Au niveau de la tête

Entre la 6ème semaine et la fin du deuxième mois, la paroi des vésicules cérébrales s’épaissit et la différentiation des cellules nerveuses donne naissance aux neurones et à la substance grise. Les cavités ventriculaires qui contiendront le liquide cérébro-spinal se forment. Les cellules des crêtes neurales constituent les futurs nerfs crâniens et ganglions spinaux.

Les bourgeons faciaux primordiaux confluent et permettent le modelage de la face :

- les deux bourgeons mandibulaires qui ont fusionné à la quatrième semaine seront à l'origine du menton dont la saillie s’accentue, de la lèvre inférieure et de la partie inférieure des joues

- les deux bourgeons nasaux internes fusionnent et seront à l’origine de la partie moyenne du nez, de la partie moyenne de la lèvre supérieure, de la partie antérieure de l'arcade dentaire supérieure et du palais primaire.

 

Développement de la face

L’ébauche de la langue apparaît. Les yeux qui étaient presque sur les côtés de la tête commencent à se rapprocher. Le nerf optique apparait également. Le conduit auditif se met en place avec les bourgeons auriculaires. Enfin, la lame dentaire se forme et sera à l’origine des bourgeons de la première dentition ou "dents de lait".

Au niveau des membres

Les membres supérieurs et inférieurs s’allongent et s’élargissent. A leur extrémité apparaissent les mains et les pieds sous la forme de palettes où 4 sillons esquissent les futurs doigts et orteils. Un rétrécissement sépare les palettes du reste des membres : il s’agit des poignets et des chevilles.    

Au cours de la 6ème et de la 7ème semaines, les ébauches des massifs musculaires des membres s’individualisent.

Développement des membres

Au niveau des organes

A la fin de la 6ème semaine, les quatre cavités cardiaques définitives sont constituées. C’est la fin du cloisonnement du cœur qui mesure à ce stade 8 mm sur son grand axe.

L’estomac et le foie prennent forme. L’ébauche des poumons apparaît. L’appareil uro-génital se forme avec l’apparition des reins. La partie moyenne de l’allantoïde se dilate pour former la vessie.

Développement de l'appareil respiratoire

Le volume de la cavité abdominale devient insuffisant pour héberger tout le tube digestif. L’anse intestinale primitive poursuit ainsi son développement en partie dans le cordon ombilical et forme une hernie physiologique entre la 6ème et la 10ème semaine de développement.

Les cellules sexuelles primitives sont en place à l’endroit où se développeront les gonades (ovaires ou testicules) mais le sexe reste indifférencié à ce stade de la grossesse.

La couche de cellules qui recouvrent le corps de l’embryon commence à se diviser en plusieurs couches pour former l’épiderme.

Taille et poids du futur bébé à 6 semaines de grossesse

Au cours de la 6ème semaine de grossesse, l’embryon mesure environ entre 10 et 14 mm et pèse 1,5 g.

Organisme maternel à 6 semaines de grossesse

Le taux de l’hormone HCG continue d’augmenter entraînant un certain nombre de changements aux niveaux cardio-vasculaire, hémodynamique et respiratoire :

- votre masse sanguine augmente pour assurer le transport des nutriments dont l’embryon a besoin

- votre rythme cardiaque s’accélère avec 10 à 15 battements supplémentaires par minute

- votre tension artérielle baisse légèrement et peut expliquer vos éventuels malaises

- votre rythme respiratoire augmente et vous pouvez vous sentir légèrement essoufflée.

Votre température corporelle est également plus élevée (> ou = à 37°) sous l’effet de la progestérone et entraîne une plus grande transpiration.

Tout cela est tout à fait normal et le signe que la grossesse se déroule normalement.

Symptômes de grossesse à 6 semaines

A 6 semaines, vous ressentez toujours les symptômes de grossesse sous l’effet des hormones parmi lesquels :

- nausées et vomissements

- seins douloureux et plus lourds avec des aréoles plus larges, pigmentées et foncées

- constipation

- malaises et coups de fatigue

- changements d’humeur et grande émotivité

- modifications d’appétit et d’odorat

- pollakiurie (envie fréquente d’uriner).

De nouveaux signes de grossesse peuvent apparaître :

- pyrosis soit des brûlures d’estomac accompagnées de remontées acides après les repas dues au relâchement du sphincter inférieur de l’œsophage. Elles sont surtout fréquentes au troisième trimestre mais peuvent apparaître dès les premières semaines.

- sensation de jambes lourdes due à une mauvaise circulation dans le sang liée à l’augmentation du volume sanguin qui ralentit le retour veineux

- fourmillements dans les mains, surtout la nuit, dus à la compression d’un nerf au niveau du canal carpien (poignet)

- légers vertiges liés à une chute de la tension artérielle en position debout ou à une hypoglycémie.  

Toutes les femmes enceintes ne ressentent pas forcément ces premiers signes. Certaines femmes les ressentent très tôt, d’autres peuvent les ressentir plus tard ou ne pas en avoir du tout. Ils signifient en général que la grossesse se déroule normalement et disparaîtront au début du second trimestre.

Fausse couche à 6 semaines de grossesse

Le risque de fausse couche à 6 semaines de grossesse (8 SA) est estimé à 14-15% selon une étude(1) d’ampleur portant sur 4 070 femmes enceintes aux Etats-Unis.

En cas de pertes de sang accompagnées de fortes douleurs au bas-ventre, consultez un médecin car elles peuvent être également le signe d’une grossesse extra-utérine qui requiert une prise en charge d’urgence. Il pourra pratiquer un examen au speculum pour identifier la source des saignements et effectuer une échographie complétée si besoin par un dosage des bêta-HCG à intervalle de 48h.  

Ventre à 6 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse n’est pas encore visible à 6 semaines. Vous pouvez ressentir des douleurs au bas-ventre liées à la croissance de l’utérus et la mise en tension des ligaments qui en résulte : on parle de douleurs ligamentaires.

Enceinte de 6 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

Quelques conseils pour vous ménager :

- reposez-vous ou faites une sieste dès que possible

- évitez les efforts physiques qui favorisent les contractions de l’utérus

- évitez les aliments trop gras qui peuvent fermenter (choux, légumineuses) ou qui sont difficiles à digérer pour limiter les brûlures d’estomac

- évitez les aliments acides, épicés ou sucrés qui favorisent les remontées acides. En cas de pyrosis important, demandez conseil à votre médecin car il existe des pansements anti-acides.

- en cas de jambes lourdes, portez des bas de contention en journée, surélevez légèrement votre lit du côté des pieds, portez des chaussures avec un petit talon de 2 à 3 cm et marchez !

- en cas de vertiges dus à une chute de tension, allongez-vous sur le côté gauche et surélevez légèrement vos jambes à l’aide d’un coussin

- prenez au moins une douche par jour pour la transpiration. Privilégiez les produits les moins agressifs possibles pour votre peau à base d’ingrédients naturels et sans parfum d’origine synthétique. Préférez les savons gras au gels moussants qui sont moins décapants. N’hésitez pas à appliquer une crème hydratante ou anti-vergetures sur les zones à risque (seins, ventre) après votre douche.

Calendrier de grossesse : to-do list du suivi de grossesse

Effectuer la première consultation prénatale obligatoire. Vous devez effectuer 7 consultations prénatales au cours des 9 mois de grossesse. La première doit avoir lieu avant la fin du premier trimestre de grossesse mais elle est conseillée dès le deuxième mois avant 10 SA. Elle est effectuée le plus souvent par un obstétricien ou une sage-femme. Votre dossier sera constitué et vous accompagnera pendant toute la durée de votre grossesse. Ce premier examen médical comporte :

- un interrogatoire sur votre âge, vos antécédents familiaux (phlébite, diabète, hypertension artérielle, maladies héréditaires, etc.), médicaux et chirurgicaux (rubéole, transfusion sanguine, interventions gynécologiques, etc.), le déroulement de vos grossesses antérieures (grossesse normale, fausse couche, accouchement prématuré, etc.), votre groupe sanguin et vos habitudes de vie (tabac, alcool, conditions de travail, etc.). En fonction de vos réponses, votre médecin jugera si vous faites partie des grossesses à risque qui nécessitent une surveillance particulière.

- un examen général qui comprend une pesée, une mesure de votre tension artérielle et une auscultation complète

- un examen gynécologique qui comprend la réalisation du dépistage des maladies du col de l’utérus (frottis du col cellulaire ou test HPV en fonction de votre âge)

- une estimation de la date prévue d’accouchement en ajoutant 41 semaines à la date de vos dernières règles qui sera précisée lors de l’échographie du 1er trimestre vers 12 SA. Une échographie de toute première datation est fréquemment prescrite à cette consultation par votre sage-femme et permettra de vérifier le bon déroulement de la grossesse. Si le suivi de grossesse est effectué par un gynécologue échographiste, il pourra réaliser cette première échographie au cours de la consultation.

- la prescription des examens de laboratoire sanguins et urinaires dont certains sont obligatoires et d’autres systématiquement proposés. Les examens obligatoires comprennent le dépistage du de la rubéole, de la toxoplasmose, de la syphilis, la détermination du groupe sanguin, la recherche d’agglutinines irrégulières, la recherche de sucre et d’albumine dans les urines. Les examens fortement conseillés mais non obligatoires comprennent le dépistage du virus du sida, des hépatites B et C, de la trisomie 21 et plus rarement du cytomégalovirus. Le dépistage du diabète gestationnel se fait par la réalisation d’une glycémie à jeun. L’ensemble de ces examens sont complétés par une FNS (Formule Numération Sanguine).  

Il est préférable d’attendre l’échographie vers 12 SA pour effectuer la déclaration de grossesse afin d’avoir la date de début de grossesse la plus précise possible.

 

(1) Risk of Miscarriage Among Black Women and White Women in a US Prospective Cohort Study, American Journal of Epidemiology 2013.

 

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste