4 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier Edmond Garcin

A 4 semaines de grossesse, vous êtes sûre d’être enceinte. Le développement de votre bébé amorce un grand tournant : c’est le début de l’organogénèse, c’est-à-dire la formation des ébauches des organes.

4 semaines de grossesse en mois

A 4 semaines de grossesse soit 6 semaines d’aménorrhée (6ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 6 SA), vous êtes à la fin de votre premier mois.

Quel mois de grossesse ? Premier mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Premier trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 35 semaines

 

Produits de toilette bébé koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 4 semaines

La 4ème semaine de gestation est marquée par la fin de l’embryogénèse (formation de l’embryon) et le début de l’organogénèse (formation des organes) avec :

- la délimitation de l’embryon dans le sens transversal et longitudinal

- le début de la formation des organes à partir des différents feuillets embryonnaires initiaux et du mésenchyme intra-embryonnaire.

Délimitation de l’embryon

La délimitation transforme le disque embryonnaire à 3 feuillets en un embryon. L’augmentation du volume de la cavité amniotique au détriment du cœlome extra-embryonnaire et le développement des feuilles embryonnaires entraînent un enroulement de l’embryon sur lui-même (soulèvement embryonnaire) selon deux axes :

- l’axe longitudinal (céphalo-caudal) 

- l’axe transversal (dorso-ventral). 

L’embryon prend la forme d’un tube en C avec une plicature pour la tête et une autre pour la queue. Cet embryon préfigure la morphologie définitive du futur bébé.

Vers le 23ème jour, la délimitation entraîne l’étranglement de la vésicule vitelline en deux parties :

- une partie incluse dans l’embryon qui donne naissance à l’intestin primitif

- une partie extérieure à l’embryon qui forme la vésicule ombilicale.

Les deux structures communiquent par le canal vitellin (ou canal ombilical) qui traverse la face ventrale de l’embryon.

4 semaines de grossesse

Formation des ébauches des organes

En même temps que se produit la délimitation de l'embryon, on assiste au début de l'organogenèse : chacun des trois feuillets évolue pour donner naissance aux structures qui donneront les systèmes neurologique, vasculaire, digestif mais aussi respiratoire et urinaire.

Neuro ectoblaste et ectoblaste

Le phénomène de neurulation qui a débuté au 20ème jour (troisième semaine de grossesse) se poursuit jusqu’au 29ème jour. Le système nerveux prend la forme d’un tube creux (future moelle épinière) avec une extrémité crâniale plus large (futur cerveau).

Les crêtes neurales se fragmentent en petits amas cellulaires que constituent les ébauches des ganglions rachidiens.

L’ectoblaste se différencie pour donner l’ébauche de certains organes sensoriels avec les placodes auditives, olfactives et optiques.

26-33ème jour : délimitation complète de l'embryon

Chordo-mésoblaste

La notochorde qui constitue l'ébauche du squelette axial de l'embryon pénètre dans l'extrémité caudale de l'embryon.

Le mésoblaste est constitué par trois bandes tissulaires longitudinales para-axiale, intermédiaire et latérale, depuis la troisième semaine de grossesse.

Le mésoblaste para-axial continue sa segmentation en somites (amas cellulaires) par paires disposés de part et d'autre du tube neural et de la notochorde. Cette segmentation, appelée métamérisation, a lieu entre le 30ème et le 40ème jour et contribue à diviser l'embryon en étages superposés. Chaque somite se différencie en plusieurs amas cellulaires :

- le sclérotome est à l’origine des vertèbres.

- le dermato-myotome se sépare :

- en dermatome à l’origine du derme et des tissus sous-cutanés

- en myotome à l’origine des éléments musculaires.

Le mésoblaste intermédiaire se segmente lui aussi en amas cellulaires appelés néphrotomes à l’origine des reins au niveau de l’appareil urinaire.

Le mésoblaste latéral somatopleural donne naissance aux bourgeons des membres : les bourgeons des membres supérieurs vers le 24ème jour et des membres inférieurs vers le 28ème jour.

Endoblaste

Des sillons apparaissent sur les parois de l’intestin pharyngien (partie céphalique de l’intestin antérieur) qui s’ouvre : ce sont les poches endoblastiques et ectoblastiques qui formeront la future cavité bucco-nasale. Dans sa partie moyenne et postérieure, le tube digestif primitif donnera progressivement naissance à l’estomac, à l’intestin grêle, au colon et au rectum jusqu’à l’anus. Les bourgeons, à l’origine des glandes paradigestives (foie et pancréas) mais aussi des poumons et de la vessie commencent à se développer à partir du tube digestif primitif.   

Évolution du mésenchyme

La zone du mésenchyme intra- et extra-embryonnaire est le siège de la formation des ébauches vasculaires. L’ensemble de ces ébauches vasculaires (tube cardiaque, artères et veines primitives) entrent en communication pour constituer la circulation intra- et extra-embryonnaire. Les premiers battements cardiaques apparaissent dans le tube cardiaque (futur cœur) vers le 22ème jour.

Inflexion du tube cardiaque

Taille du futur bébé à 4 semaines de grossesse

Au terme de ce premier mois de grossesse, l’embryon mesure environ 5 mm et son poids a été multiplié par 10 000 depuis la fécondation.

Il est bien délimité et baigne dans la cavité amniotique (poche des eaux) entièrement entouré par l’ectoblaste. Il est relié au chorion par le cordon ombilical en cours de formation. Les embauches de l’ensemble des organes et appareils sont constituées. Il a un cœur qui bat et du sang qui circule.

26-33ème jour : embryon tridimensionnel

Organisme maternel à 4 semaines de grossesse

Vous constatez un retard de règles de plusieurs jours. Ce signe de grossesse n’est pas toujours reconnaissable, en particulier si vous avez des cycles irréguliers ou si vous venez d’arrêter la pilule (ce qui peut retarder l’ovulation). Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de faire un test de grossesse.

Le col de l’utérus est moins dur et un bouchon muqueux obture l’entrée de la cavité utérine.

Vous êtes dorénavant plus sensible aux infections. Le développement d’une grossesse nécessite en effet un état d’immunodépression c’est-à-dire une baisse de vos défenses immunitaires pour éviter le rejet de l’embryon qui est considéré comme une greffe semi-allogène.

Symptômes de grossesse à 4 semaines

Les premiers signes de grossesse apparus en fin de semaine dernière s’accentuent au cours de la 4ème semaine :

- nausées matinales et vomissements éventuellement accompagnés d’une hypersialorrhée qui disparaissent dans la majorité des cas vers le 4ème mois de grossesse

- tension et gonflement des seins qui peuvent devenir plus douloureux

- sensation de picotement au niveau des mamelons avec une aréole plus large et sombre qui peut se couvrir de petites glandes appelées tubercules de Montgomery

- constipation

- pollakiurie (envie fréquente d’uriner)

- changement d’humeur

- tiraillements au niveau du bas-ventre

- somnolence

- fatigue

- manque de l’appétit

- modification de l’odorat.

En début de grossesse, ces petits maux et désagréments sont assez fréquents et se manifestent de façon plus ou moins prononcée selon les femmes enceintes. Certaines femmes ne ressentent aucun symptôme à ce stade de la grossesse.

Fausse couche à 4 semaines de grossesse

Le risque de fausse couche à 4 semaines de grossesse (6 SA) est estimé à 14-15% selon une étude(1) d’ampleur portant sur 4 070 femmes enceintes aux Etats-Unis.

Si vous constatez des saignements accompagnés de douleurs pelviennes, consultez un médecin.

Ventre à 4 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse n’est toujours pas visible à 4 semaines mais votre utérus a commencé à grossir. De la taille d’une figue avant la fécondation, il fait la taille d’une mandarine à la fin de ce 1er mois. Il peut ainsi causer quelques douleurs au bas-ventre semblables à des tiraillements.

Vous pouvez également avoir l’impression que votre ventre est légèrement gonflé. Il s’agit de troubles digestifs qui peuvent survenir sous l’influence des hormones.

Enceinte de 4 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

Si vous ressentez une augmentation de votre appétit, faites attention à la prise de poids dès maintenant. Bien qu’elle dépende de votre IMC de base, la prise de poids devrait être de 1 kg par mois au cours des sept premiers mois puis de 1,5 kg au cours des deux derniers mois. La ration calorique journalière ne doit pas être inférieure à 1 800 calories.

Côté alimentation :

- veillez à bien fractionner vos repas et mangez à satiété

- poursuivez une activité physique

- buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour

- supprimez les fromages à base de lait non pasteurisé (à l’exception des pâtes dures), charcuteries, viandes et poissons fumés ou crus

- supprimez l’alcool, la caféine et la drogue

- mangez le plus équilibré possible.

Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose :

- lavez soigneusement les fruits, les légumes, les herbes, les salades

- faites bien cuir les viandes et les œufs

- si vous avez un chat, portez des gants pour changer sa litière.

Côté hygiène :

- lavez-vous régulièrement les mains au savon

- lavez soigneusement les ustensiles de cuisine si vous manipulez des aliments crus

- si vous avez déjà des enfants en bas âge, sachez qu’ils peuvent être porteurs de virus notamment le cytomégalovirus présent dans les sécrétions (larmes, urines, nez qui coule) : évitez de partager leur cuillère ou de les embrasser sur le visage.

Différents professionnels de santé sont habilités à assurer le suivi de votre grossesse :

- la sage-femme jusqu’à votre accouchement compris s’il n’y a aucune complication

- le gynécologue-obstétricien, seul praticien habilité à suivre tout type de grossesse (grossesses pathologiques, accouchements difficiles par le siège ou jumeaux, césariennes)

- le gynécologue médical jusqu’à 6 mois (il ne pratique par les accouchements)

- le médecin généraliste jusqu’à 8 mois s’il n’y a aucune complication.

Vous pouvez choisir d’être suivie à l’hôpital (public ou privé à but non lucratif), en clinique privée ou par la protection maternelle infantile (PMI) en fonction de la compétence du personnel médical, de l’équipement médical et de votre budget.

Calendrier de grossesse : to-do list du suivi de grossesse

Faire un test de grossesse si vous ne l’avez pas encore fait.

Faire un deuxième test de grossesse si le premier a été effectué trop tôt, c’est-à-dire dès les premiers jours du retard de règles.

Prendre rendez-vous avec un professionnel de santé pour une première consultation prénatale. Celle-ci est recommandée avant 10 SA et comporte :

- un interrogatoire médical concernant vos antécédents médicaux

- un examen général (contrôle de votre poids de départ et de votre tension artérielle)

- un examen gynécologique qui comprend la réalisation du dépistage des maladies du col de l’utérus (frottis du col cellulaire ou test HPV en fonction de votre âge)

- une estimation de la date prévue d’accouchement en fonction de la date de vos dernières règles ou de la date de conception (âge gestationnel) qui sera confirmée lors de l’échographie du 1er trimestre vers 12 SA. Très fréquemment, une échographie de toute première datation vers 8 SA peut vous être prescrite afin de vérifier la localisation de la grossesse et la vitalité de l’embryon et de donner une estimation de la date de début de grossesse à confirmer lors de l’échographie du 1er trimestre.

- une évaluation des facteurs de risques

- une information sur le déroulement de la grossesse (évolution de la grossesse mois par mois, étapes de la grossesse)

- la prescription des examens de laboratoire obligatoires

- la prescription d’éventuels examens de dépistage (anémie, diabète gestationnel, etc.)

- une discussion sur le choix de la maternité. Dans certains services gynécologiques réputés, les demandes sont telles qu’il vaut mieux s’inscrire le plus tôt possible.

Je vous conseille d’attendre l’échographie du 1er trimestre vers 12 SA pour effectuer la déclaration de grossesse. Votre sage-femme ou votre gynécologue remplira à ce moment-là le formulaire de déclaration de grossesse directement en ligne (vous n’avez rien à faire dans ce cas-là) ou bien vous remettra le formulaire à compléter et à envoyer à votre caisse d'Assurance Maladie (volet rose) et à votre caisse d'allocations familiales (deux volets bleus). Un carnet de santé maternité vous sera également remis ou envoyé par votre département.

 

(1) Risk of Miscarriage Among Black Women and White Women in a US Prospective Cohort Study, American Journal of Epidemiology 2013.

 

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste