35 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Enceinte de 35 semaines, vous êtes enfin dans votre dernier mois de grossesse. Votre bébé est prêt à naître, il n’est plus considéré comme prématuré. Durant ce dernier mois de vie utérine, il va encore grandir un peu mais surtout prendre du poids, en moyenne 200 g par semaine pour mieux affronter la nouvelle vie qui l’attend.  

35 semaines de grossesse en mois

A 35 semaines de grossesse soit 37 semaines d’aménorrhée (37ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 37 SA), vous êtes au début de votre neuvième mois.

Quel mois de grossesse ? Neuvième mois sur une durée de la grossesse de neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Troisième trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 4 semaines

35 semaines de grossesse

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 35 semaines

Au cours de la 35ème semaine de gestation, votre bébé prend des forces pour l’accouchement. Il grossit d’environ 30 g par jour principalement au niveau du ventre, des cuisses et des bras. La tête quant à elle ne grossit que très peu au cours des dernières semaines. La quantité de liquide amniotique commence à diminuer.

La graisse continue de s’accumuler sous sa peau qui, toujours recouverte par le vernix caseosa, devient progressivement plus lisse. Le lanugo, un duvet de poils très fin qui la recouvrait jusque-là, a presque complètement disparu.  

Le développement physiologique de votre bébé est quasiment terminé. La plupart des organes sont prêts pour la naissance, seuls les poumons ont encore besoin d’un peu de temps pour être pleinement opérationnels. Les quelques semaines qui lui restent « au chaud » permettront à ces systèmes de maturer. Néanmoins, un bébé né prématurément à ce stade à déjà toutes les chances de vivre normalement. 

Les échanges sanguins entre vous et votre futur enfant sont à présent colossaux. Le placenta qui joue le rôle d’interface ressemble à un disque de 20 cm de diamètre avec une épaisseur d’environ 3 cm pour un poids de près de 500 g ! L’amnios qui définit la cavité amniotique et le chorion qui correspond à l’enveloppe externe apparaissent maintenant comme une seule membrane translucide. Le tout constitue la poche des eaux contenant votre bébé ainsi que le liquide amniotique. 

Taille et poids du futur bébé à 35 semaines de grossesse

Au cours de la 35ème semaine de grossesse (37 SA), le fœtus mesure environ 30 cm de la tête au coccyx et 45 cm de la tête aux talons.

Le poids du futur bébé est d’environ 2,7 kg et son diamètre crânien de 9,2 cm. A partir de maintenant, il prend environ 200 g par semaines.

Symptômes de grossesse à 35 semaines

La fin de la grossesse approche et vous ressentez plus que jamais les petits maux de grossesse : douleurs de dos, seins tendus, jambes lourdes, envies fréquentes d’uriner, troubles du sommeil, brûlures d’estomac. Il devient de plus en plus difficile de trouver la bonne position pour dormir ou vous déplacer. Les nuits sont difficiles et les journées rapidement fatigantes.

Les petits maux de la grossesse

Sous l’effet des hormones, vous ressentez également une pesanteur pelvienne de plus en plus forte. La relaxine entraîne un relâchement des articulations des os du bassin. Cette laxité ligamentaire élargit le bassin de quelques millimètres et facilite la descente de votre bébé.

Votre métabolisme s’accélère. Le débit cardiaque est 40 à 50% plus élevé qu’en début de grossesse. Le volume sanguin a doublé. Vos réserves sont plus que jamais mobilisées au profit du placenta et du fœtus avec un déstockage important des lipides. La prise de poids est plus rapide au cours des dernières semaines. Une augmentation de la rétention d'eau est également fréquente en fin de grossesse.

Les futures mamans sont souvent partagées entre l’impatience de rencontrer bébé et l’anxiété liée à l’accouchement. En fin de grossesse, ce que le pédiatre et psychanalyste britannique Donald Woods Winnicott a nommé « l’état de préoccupation maternelle » en 1956, est également plus fort. Il s’agit d’un état psychique particulier qui renforce les liens avec votre enfant et vous prépare à répondre au mieux à ses besoins.

Risque d’accouchement prématuré à 35 semaines de grossesse

Si votre bébé naît à la fin de cette semaine, il ne sera plus considéré comme prématuré.

Ventre à 35 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse est toujours assez haut car l’enfant ne cherche pas encore à s’orienter vers le bassin à 35 semaines.

La laxité ligamentaire peut entraîner des tiraillements ou des douleurs au bas-ventre.

Enceinte de 35 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

C’est le moment d’organiser votre maison pour que votre retour après l’accouchement soit le plus facile possible :

- remplissez les placards, le réfrigérateur et le congélateur

- faites-vous aider pour le ménage et le rangement

- prévoyez tout ce qu’il faut pour l’hygiène et les soins de bébé, les couches tout d’abord, mais aussi les produits essentiels pour le change de bébé comme du coton, de l’eau micellaire ou du liniment. Si vous souhaitez opter pour une formule d’abonnement aux couches, c’est le moment d’y penser afin d’être livré avant votre accouchement.

 

Abonnement couches koosh

 

- prévoyez tout ce qu’il faut pour l’alimentation de bébé si vous n’allaitez pas : biberons, lait premier âge, eau minérale adaptée pour nouveau-né, tétines.

Si vous avez des enfants, prévoyez de pouvoir les faire garder quelque que soit le moment de votre départ (en journée ou en pleine nuit). Pensez à leur expliquer que vous pouvez partir à tout moment pour la maternité et que le séjour dure plusieurs jours. Vous pouvez leur parler de comment les choses vont se passer en votre absence et surtout les rassurer. Il peut être utile de prévoir une garde incluant le jour de votre retour à la maison pour avoir le temps de vous installer avec bébé.

S’il y a un risque que le futur papa ne puisse pas vous accompagner à la maternité le jour J, prévoyez un plan B avec votre entourage.

Calendrier de grossesse : to-do list du suivi de grossesse

Effectuer la consultation prénatale obligatoire du 9ème mois à la maternité. Il s’agit de votre dernière consultation avant l’accouchement sauf en cas d’événements inhabituels nécessitant une consultation d’urgence, un faux travail ou un dépassement de terme.

Votre sage-femme ou gynécologue obstétricien commencera par vous demander si des événements inhabituels se sont produits depuis la dernière consultation : saignements, contractions utérines, perte de liquide, fièvre, mouvements fœtaux réduits.

Il procédera ensuite aux contrôles habituels : pesée, prise de la tension artérielle, mesure de la hauteur utérine et test sur bandelettes urinaires. Un prélèvement vaginal sera réalisé pour la recherche systématique du Streptocoque B. Un toucher vaginal sera effectué afin d’apprécier l’état du col de l’utérus, de vérifier la taille du bassin et la hauteur de la tête par rapport à celui-ci. Il servira de base de comparaison avec le toucher qui sera effectué le jour de votre arrivée à la maternité pour un éventuel début du travail. S’il y a un doute quant à la présentation, une vérification échographique sera faite le même jour. En cas de suspicion d’un rétrécissement clinique du bassin, une pelvimétrie par scanner sera prescrite pour la semaine suivante. Elle peut également être prescrite pour les indications suivantes :

- antécédent de traumatisme pelvien, malformation des hanches, scoliose importante

- anomalie clinique : taille de la future maman < 1,50 m, boiterie, anomalie de la statique rachidienne

- suspicion de disproportion fœto-pelvienne

- présentation du siège

- utérus cicatriciel

- antécédent d’accouchement dystocique ayant nécessité une césarienne ou une extraction instrumentale difficile.

Votre dossier et les conditions obstétricales de cette consultation permettront de donner un pronostic sur le mode d’accouchement possible. Certaines maternité préconisent un suivi du bien-être de votre enfant par monitoring hebdomadaire à réaliser avec une sage-femme en cabinet ou à domicile.

Il vous donnera enfin une série d’informations concernant :

- les consignes d’usage concernant le jour J : rendez-vous à la maternité si vous ressentez des contractions utérines régulières et douloureuses, une perte des eaux, un épisode de saignements, de la fièvre ou une baisse des mouvements fœtaux

- le séjour à la maternité

- le déroulement de l’accouchement.

Continuer de surveiller votre prise de poids.

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste