20 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Enceinte de 20 semaines, vous en êtes à la moitié de la grossesse. Vous allez passer votre deuxième échographie qui étudie de manière complète la morphologie de votre futur bébé. Vous pourrez observer ses mouvements et connaître son sexe si vous le souhaitez. A partir de maintenant, il entend votre voix ainsi que celle des personnes qui vous entourent.

20 semaines de grossesse en mois

A 20 semaines de grossesse soit 22 semaines d’aménorrhée (22ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 22 SA), vous êtes au milieu de votre cinquième mois.

Quel mois de grossesse ? Cinquième mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Deuxième trimestre

Combien de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 19 semaines

 

Couches écologiques koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 20 semaines

Au cours de la 20ème semaine de gestation, la tête, le corps et les membres du fœtus continuent de grandir. Le diamètre crânien évolue de manière conjointe à l’augmentation du volume du cerveau. La croissance et les plissements des hémisphères cérébraux dessinent des lobes et des sillons.

Votre futur bébé commence désormais à percevoir de manière diffuse son environnement sonore constitué des battements de votre cœur, de vos bruits respiratoires et intestinaux et des vibrations de votre voix.   

Ses phases de sommeil sont toujours plus longues que ses phases d’éveil. Elles sont importantes pour la maturation des cellules nerveuses et le développement du cerveau et permettent à votre bébé d’analyser toutes les sensations qu’il perçoit.

Le volume de liquide amniotique a progressivement augmenté et atteint maintenant 400 cm3. Il sera d’1 litre à terme.

Les organes sexuels ainsi que les cellules sexuelles primitives à l’origine des ovocytes dans les ovaires et des spermatozoïdes dans les testicules sont formés et vont pouvoir maturer. La cavité vaginale se dessine chez la fille et le pénis est pleinement identifiable chez le garçon.

Le pancréas commence à sécréter de l’insuline, une hormone qui joue un rôle majeur dans la régulation de la glycémie.

Taille et poids du futur bébé à 20 semaines de grossesse

Au cours de la 20ème semaine de grossesse (22 SA), le fœtus mesure environ 15 cm de la tête au coccyx et 22,5 cm de la tête aux talons.

Le poids du futur bébé est d’environ 480 g. Son diamètre crânien est de 5,4 cm.

Symptômes de grossesse à 20 semaines

A ce stade de la grossesse, il est possible que vous ayez des maux de tête, des vertiges ou de petits malaises. Fréquents chez les femmes enceintes au cours du second trimestre, ils sont en général bénins et peuvent être causés par :

- une hypotension orthostatique soit une chute de la tension lors du passage de la position allongée ou assise à la position debout

- une hypoglycémie (baisse du taux de glucose dans le sang) en raison d’un hyperinsulinisme qui peut entraîner une diminution de la glycémie maternelle d’environ 10%. Elle survient à distance des repas et peut être accompagnée de sueurs

- une anémie (baisse du taux d'hémoglobine dans le sang) en raison d’une carence en fer liée au fait que votre bébé puise dans vos réserves pour produire ses propres globules rouges, à une alimentation pauvre en fer ou à des grossesses trop rapprochées

- le manque de caféine ou de théine si vous aviez l’habitude de consommer du café ou du thé

- le manque de sommeil ou un sommeil moins reposant en raison d’une modification de la structure du sommeil (phases de sommeil profond moins fréquentes sur la période de grossesse), la présence des petits maux de grossesse et une certaine anxiété quant à l’accouchement.

Fausse couche à 20 semaines de grossesse

Le risque de fausse couche à 20 semaines de grossesse (22 SA) est inférieur à 1% des grossesses.

Si vous constatez des saignements abondants accompagnés de contractions régulières au niveau du bas-ventre comme celles d’un accouchement ou une perte de liquide amniotique, consultez un médecin en urgence. A la fin de cette semaine, on parle de menace d’accouchement prématuré.   

Ventre à 20 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse est de plus en plus visible à 20 semaines. Vous avez un vrai ventre de femme enceinte qui est d’autant plus apparent s’il ne s’agit pas d’un premier enfant.

L’utérus atteint le nombril. Une grande partie du volume sanguin part dans l’utérus participant aux sensations de vertiges que vous pouvez ressentir.

20 semaines de grossesse

Enceinte de 20 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

En cas de sensation de malaise ou de vertige provoquée par une chute de tension artérielle, allongez-vous sur le côté gauche et surélevez les jambes à l’aide d’un coussin. Votre médecin peut vous prescrire des bas de contention.

Si votre sensation de malaise est associée à l’impression de voir des mouches voler devant vos yeux, des acouphènes ou des bourdonnements d’oreilles, des douleurs abdominales, une diminution de la quantité des urines, un œdème et/ou une prise de poids rapide, n’hésitez pas à consulter un médecin. Celui-ci pourra contrôler votre tension artérielle, faire un bilan sanguin et urinaire afin d’éliminer un éventuel diagnostic de prééclampsie. En lien avec un dysfonctionnement placentaire, cette pathologue survient en général après 20 SA et se manifeste par une hypertension artérielle et une augmentation de la quantité de protéine dans les urines. Non traitée, elle comporte un risque de complications graves pour la mère et l’enfant.

Si votre sensation de malaise est associée à des sueurs alors que vous êtes à distance d’un repas, il peut s’agir d’une hypoglycémie. Dans ce cas, buvez une boisson sucrée ou prenez un en-cas. D’une manière générale, privilégiez les aliments à index glycémique bas ou moyen et fractionnez vos repas.

En cas d’anémie qui se caractérise par une pâleur, un pouls rapide, une fatigue et un essoufflement à l’effort, consultez un médecin qui pourra vous prescrire une prise de sang. En fonction de son importance, un traitement pourra vous être proposé jusqu’à la fin de grossesse. A titre préventif, la plupart des médecins prescrivent systématiquement une supplémentation contenant entre autres du fer et de l’acide folique. En plus, veillez à consommer des aliments riches en fer : viande, lentilles, boudin, foie de veau, etc.

Sensations de malaise

Reposez-vous le plus possible. Pour améliorer la qualité de votre sommeil :

- buvez des tisanes apaisantes à base de tilleul, fleur d’oranger, camomille, rooibos, etc.

- prenez une douche avant de vous coucher

- évitez les écrans en soirée

- mangez léger le soir pour éviter une digestion difficile

- couchez-vous dès l’apparition des signes de fatigue

- faites si besoin quelques exercices de relaxation en pensant à des choses positives et en vous concentrant sur votre respiration.

Enceinte de 20 semaines : to-do list du suivi de grossesse

Effectuer votre deuxième échographie dite morphologique. Plus longue que les autres échographies, elle étudie la morphologie de votre bébé organe par organe, évalue sa croissance, contrôle le placenta, les vaisseaux du cordon ombilical et la quantité de liquide amniotique. Ne vous inquiétez pas si votre praticien reste silencieux pendant un long moment, c’est un examen important qui nécessite de la concentration. En cas de grossesse gémellaire, l’examen dure presque deux fois plus longtemps.

Outre les différents organes, vous pourrez percevoir :

- les mouvements de déglutition

- les mouvements des muscles de la respiration

- les mouvements des mains autour de la bouche.

Une estimation du poids fœtal vous sera donnée à partir des mesures du périmètre crânien, abdominal et de la longueur du fémur. Dans 50% des cas, la marge d’erreur est inférieure à 10%. 

N’appliquez pas de crème ou d’huile sur votre ventre au cours des quelques jours qui précèdent l’échographie car ils limitent le passage des ultrasons et donnent une image moins nette.

A ce stade de la grossesse, il est possible de déterminer le sexe du bébé de manière fiable, les organes génitaux externes étant bien différenciés. Votre gynécologue obstétricien ou votre sage-femme vous demandera d’abord si vous souhaitez le connaître. Si c’est le cas mais que le futur papa n’a pas pu se rendre à l’échographie, vous pouvez tout à fait demander à votre échographiste de noter le sexe sur une feuille pour vous permettre de le découvrir à deux chez vous. Si ce n’est pas le cas, il faudra bien le rappeler au praticien au début de votre troisième échographie.

A la fin de l’examen, vous repartirez avec une série de clichés des différentes structures physiques de votre bébé : cerveau, face, profil, abdomen (estomac, foie, intestin, veine ombilicale), thorax (cœur, poumons, diaphragme), rachis, reins, fémur, membres, pelvis.

Si une malformation ou une anomalie fœtale est détectée ou suspectée, elle vous sera clairement expliquée par votre praticien. En fonction du type d’anomalie, vous pourrez être orientée vers un Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Prénatal (CPDPN) pour la réalisation d’examens complémentaires et/ou une prise en charge adaptée jusqu’à l’accouchement et après si besoin.

Si une affection d’une particulière gravité reconnue comme incurable est détectée, la législation française autorise le recours à une interruption médicale de grossesse (IMG). Elle peut avoir lieu jusqu’à la fin de grossesse contrairement à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Si la croissance fœtale est inférieure à celle attendue ou si vous avez des antécédents de retard de croissance, d’hypertension ou de prééclampsie, l’échographie sera complétée par l’étude des flux sanguins réalisée par doppler.

L’examen échographique n’est pas toujours complet, notamment en cas de mauvaise position fœtale, d’un fœtus peu mobile au moment de l’examen, d’un surpoids de la future maman ou tout simplement parce que certaines anomalies ne sont pas décelables. Il est donc possible qu’un autre rendez-vous vous soit proposé.  

Surveiller votre prise de poids.

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste