2 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Au cours de la deuxième semaine de grossesse, il n’est pas encore possible de savoir que vous êtes enceinte. Les règles sont attendues pour la fin de la semaine. Les changements hormonaux ont pourtant débuté pour permettre la nidation de l’œuf et la formation de l’embryon. En ce début du premier mois de grossesse, la vie s’est créé en vous.

2 semaines de grossesse en mois

A 2 semaines de grossesse soit 4 semaines d’aménorrhée (4ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 4 SA), vous êtes au milieu de votre premier mois.

Quel mois de grossesse ? Premier mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Premier trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 37 semaines

 

Produits de toilette bébé koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 2 semaines

La 2ème semaine de gestation est celle de :

- l’implantation du blastocyte dans la muqueuse utérine et son individualisation sous forme de disque embryonnaire.

- la formation des annexes embryonnaires : trophoblaste, cavité amniotique, sac vitellin et mésenchyme extra-embryonnaire.

Implantation de l’œuf sous l’action du trophoblaste

Entre le 7ème et le 9ème jour après la fécondation, le blastocyte (petite sphère creuse qui contient le futur embryon) fait son nid dans la muqueuse utérine. A ce stade embryologique, il est creusé d'une cavité appelée blastocèle et composé d’un regroupement de cellules de grande taille sur un de ses deux pôles appelé bouton embryonnaire.

 2 semaines de grossesse

Au 7ème jour, le blastocyte rompt la zone pellucide qui l’entourait pour venir se fixer à l'épithélium de l'endomètre par son pôle embryonnaire.

Au 8ème jour, le trophoblaste (futur placenta) se différencie en deux couches de cellules : le cytotrophoblaste (couche interne) et le syncytiotrophoblaste (couche externe), l'ensemble formant le chorion c’est-à-dire la membrane la plus externe et la plus épaisse de l'œuf. Le syncytiotrophoblaste secrète des enzymes qui détruisent les tissus endométriaux entraînant ainsi le blastocyte au sein de la paroi utérine et permettant son implantation ou nidation.

8ème jour : implantation de l'oeuf et formation de la cavité amniotique

A la fin du 9ème jour, le blastocyte est entièrement enveloppé par la muqueuse utérine dans laquelle il s’est logé : son implantation est terminée. Un bouchon fibrineux provisoire referme la brèche des couches superficielles de l’endomètre. Des vacuoles apparaissent au sein du syncytiotrophoblaste et confluent pour former des lacunes.

9ème jour : membrane de Heuser

Au 11ème et 12ème jour, ces lacunes s’agrandissent, forment des réseaux et se remplissent de sang maternel provenant de l’érosion des capillaires de la muqueuse utérine (petits vaisseaux sanguins qui irriguent la muqueuse utérine) : c’est le début de la circulation utéro-lacunaire. Cette micro-circulation rend possible la détection de la présence de l’hormone de grossesse (bêta-HCG) avant même le retard de règles.

A partir du 13ème jour, le syncytiotrophoblaste prolifère sous la forme de travées qui entraînent les cellules sous-jacentes du cytotrophoblaste pour former les villosités primaires.

Au 13ème et 14ème jours, le bouchon fibrineux provisoire se résorbe et l'épithélium de l'endomètre se reconstitue.

Individualisation de l’œuf

Au 8ème jour, certaines cellules du bouton embryonnaire s’individualisent et il prend la forme d’un disque à deux couches :

- un feuillet interne composé de cellules cubiques appelé endoblaste (ou endoderme primaire).

- un feuillet externe composé de cellules aplaties appelé ectoblaste (ou ectoderme primaire).

Le blastocyte va maintenant pouvoir se développer grâce aux annexes embryonnaires c’est-à-dire aux membranes qui entourent l’œuf. Ces annexes qui permettent les échanges mère-enfant (oxygène, nutriments et excréments) sont transitoires et seront éliminées après l’accouchement.

Formation de la cavité amniotique

Au 8ème jour, le bouton embryonnaire se creuse d’une cavité : c’est la cavité amniotique remplie du liquide amniotique dans lequel bébé va vivre pendant neuf mois (plus communément appelée la poche des eaux). Elle est entourée par une membrane que l’on appelle l’amnios, composée à ce stade d'une couche de cellules aplaties (les amnioblastes) et qui se forme définitivement au 13ème jour.

Formation du sac vitellin primitif

Au 9ème jour, le cytotrophoblaste donne naissance, en périphérie du blastocèle, à des cellules mésenchymateuses qui vont constituer une couche cellulaire appelée la membrane de Heuser. Celle-ci isole au sein du blastocèle une cavité plus petite appelée le sac vitellin primitif. Il est entouré de cellules mésenchymateuses qui constituent le mésenchyme extra-embryonnaire. Il joue un rôle dans la mise en place des éléments vasculaires.

10ème jour : formation du mésoderme extraembryonnaire

12ème jour : dilatation du coelome extra-embryonnaire

Formation du mésenchyme extra-embryonnaire

Du 10ème au 14ème jour, le mésenchyme extra-embryonnaire s’étend autour de l'amnios et du sac vitellin primitif et se creuse de lacunes qui fusionnent pour donner naissance à une cavité unique, le cœlome extra-embryonnaire.

Taille du futur bébé à 2 semaines de grossesse

A la fin de la deuxième semaine de grossesse, le blastocyte est devenu un embryon. Il mesure environ 0,2 mm et il est constitué d’un ensemble de tissus différenciés :

- la sphère choriale composée du trophoblaste (syncytio- et cyto-) et du mésenchyme extra-embryonnaire qui tapisse le cytotrophoblaste.

- à l'intérieur de la sphère choriale, le cœlome extra-embryonnaire dans lequel on trouve le disque embryonnaire, sa cavité amniotique et son sac vitellin.

- le pédicule embryonnaire ou suspenseur qui deviendra le cordon ombilical et qui relie la sphère choriale à l'ensemble des éléments qui la constitue.

14ème jour : disque embryonnaire suspendu

Organisme maternel à 2 semaines de grossesse

L’endomètre est constitué d’épithélium superficiel et d’un chorion sous-jacent (tissu riche en cellules et en vaisseaux et contenant des glandes). Il se modifie sous l’effet des hormones (œstrogènes et progestérone). Ces modifications sont celles d’un cycle menstruel classique que l’on soit enceinte ou pas et préparent l’endomètre à l’implantation de l’œuf.

Entre le 16ème et le 21ème jour, les glandes utérines s’activent, le chorion s’épaissit et devient œdémateux. Entre le 21ème et le 22ème jour, l’œdème atteint son maximum : cette phase appelée œdème du chorion est la plus propice à l’implantation de l’œuf. Elle dure jusqu’au 28ème jour et s’accompagne de sécrétions glandulaires riches en glycogène et en mucus.

S’il y a nidation, l’endomètre sera maintenu dans cet état (œdème du chorion) grâce à la sécrétion hormonale (progestérone) du corps jaune dérivé des restes du follicule.

Symptômes de grossesse à 2 semaines

Il n’y a toujours aucun symptôme permettant de faire le diagnostic du début de grossesse à 2 semaines. A ce stade, vous ne ressentez pas encore les premiers signes de grossesse fréquents : nausées, vomissements, gonflement des seins, mamelons douloureux, aréole élargie et assombrie, maux de tête, mal au ventre, crampes, tiraillement au bas-ventre, constipation, envie d’uriner, dégoût de certains aliments ou odeurs, etc. Ces petits maux apparaissent en général à la fin du 1er mois et disparaissent au début du deuxième trimestre.

Il est encore trop tôt pour faire un test de grossesse simple (test urinaire) car l’hormone gonadotrophine chorionique (hormone HCG ou hormone de grossesse) est présente en quantité trop faible dans vos urines pour pouvoir être détectée. Il est conseillé d’attendre huit jours après l’absence de règles pour réaliser un test de grossesse. Il est néanmoins possible, à ce stade de la grossesse, de confirmer le diagnostic de grossesse par un test sanguin (prise de sang) dans un laboratoire spécialisé en raison de la concentration plus forte de l’hormone de grossesse dans le sang que dans les urines.

La reconstitution de l’endomètre au cours de cette deuxième semaine de grossesse (13ème et 14ème jours après la fécondation) peut parfois entraîner de légers saignements qui peuvent être confondus avec des règles de faible abondance appelées règles anniversaires. Il n’y a aucune incidence sur le déroulement de la grossesse.

Ventre à 2 semaines de grossesse

Votre ventre n’est pas encore arrondi à 2 semaines de grossesse. Certaines femmes peuvent avoir un peu mal au ventre ou la sensation que le ventre est un peu plus gonflé et dur que d’habitude. Il s’agit le plus souvent de ballonnements qui se produisent sous l’effet de la progestérone.

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste