14 semaines de grossesse : guide d’un gynéco

Enceinte de 14 semaines, vous entrez dans le deuxième trimestre de grossesse. Loin des nausées, de la fatigue et des appréhensions du premier trimestre, vous allez maintenant pouvoir profiter pleinement de votre grossesse. Les principaux organes de votre futur bébé sont en place et vont maintenant se perfectionner et commencer à travailler de concert.

14 semaines de grossesse en mois

A 14 semaines de grossesse soit 16 semaines d’aménorrhée (16ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 16 SA), vous êtes au début de votre quatrième mois.

Quel mois de grossesse ? Quatrième mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Deuxième trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 25 semaines

 

Couches écologiques koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 14 semaines

Au cours de la 14ème semaine de gestation, les principaux organes sont à leur place définitive et maturent pour peu à peu devenir fonctionnels.   

Au niveau du corps et de la tête

Le squelette osseux continue de se consolider et les articulations, pleinement formées, de bouger sous l’influence du développement des muscles et du système nerveux. Les membres inferieurs sont désormais plus long que les membres supérieurs. Les mouvements du fœtus sont plus riches même s’ils restent essentiellement reflexes et involontaires. Il peut ouvrir la bouche, déglutir, sucer son pouce, bouger ses globes oculaires et même froncer les sourcils.

La peau du fœtus est encore très fine et quasi translucide, laissant apparaître le réseau vasculaire. Les couches profondes de la peau se différencient progressivement en un tissu conjonctif contenant des fibres de collagène et d’élastine qui donneront à la peau son aspect et ses propriétés. La mélanine continue d’investir les cellules de l’épiderme.

Les cellules spécialisées, sensibles au toucher, prennent place au sein de ce tissu cutané et participent au développement de la sensibilité de la peau.

Au niveau des organes

Le cœur du fœtus bat à une fréquence comprise entre 110 et 160 battements par minute et mobilise le sang du bébé au travers d’un riche réseau vasculaire. Bien que le cœur batte très vite, l’électrocardiogramme est à présent semblable à celui de l’adulte. 

Les globules rouges et les globules blancs sont produits au niveau des organes hématopoïétiques que sont le foie, la rate et la moelle des os.

L’arbre pulmonaire, comprenant la trachée et les bronches en formation, continue son développement.

Les différents organes du tube digestif (œsophage, estomac, intestin et colon) ou annexes (foie et pancréas) sont à leur place définitive et poursuivent leur maturation.

14 semaines de grossesse

Le système de filtration et d’excrétion assuré par les reins est fonctionnel. 

La glande thyroïde assure la sécrétion de l’hormone thyroïdienne (TSH), indispensable à la croissance de l’enfant mais aussi à de nombreuses fonctions de régulation de l’organisme.

Au niveau des annexes

Le placenta permet les échanges sanguins entre vous et votre bébé en assurant l’apport de l’oxygène et des nutriments via la veine ombilicale, et l’élimination des déchets du fœtus (dioxyde de carbone, urée) vers la circulation maternelle via les deux artères ombilicales.

Développement des annexes à 14 semaines de grossesse

Taille et poids du futur bébé à 14 semaines de grossesse

Au cours de la 14ème semaine de grossesse (16 SA), le fœtus mesure environ 9 cm de la tête au coccyx et 14 cm de la tête aux talons.

Le poids du futur bébé est d’environ 110 g. Le diamètre de sa tête se situe autour de 3,6 cm.

Symptômes de grossesse à 14 semaines

Au début du second trimestre, vous entrez dans une période plus sereine qui va vous permettre peut-être d’apprécier votre statut de femme enceinte. Le risque de fausse couche est quasiment écarté à ce stade de la grossesse. Généralement, les nausées, les vomissements et les petits maux du début de grossesse ont disparu ou presque. Vous avez peut-être déjà pris du poids, mais il est possible aussi, en cas de vomissements importants, que vous en ayez perdu un peu. Certains femmes enceintes prennent du poids malgré les nausées, celles-ci étant parfois apaisées par des prises alimentaires plus fréquentes. D’autres femmes au contraire peuvent constater une légère perte de poids de 1 à 2 kg.

Les fringales persistent cependant en raison d’un changement au niveau du fonctionnement du pancréas : celui-ci réagit en excès à ce que vous consommez. Si les apports en sucre sont trop faibles, vous pouvez ressentir une sensation de malaise. S’ils sont trop importants, l’insuline est sécrétée en excès.

La prise de poids conseillée est de 9 à 12 kg pour une femme au poids normal (indice de masse corporelle ou IMC entre 19 et 25) sur toute la durée de votre grossesse : 1 kg par mois sur les 6 premiers mois puis 2 kg par mois sur les 3 derniers mois. Elle comprend :

- 5 kg de nouveaux tissus : fœtus (3,5 kg) et ses annexes (placenta (500 g) et liquide amniotique (1 kg))

- 3 kg de tissus dont la masse augmente : utérus (1 kg), seins (500 g), volume sanguin et plasmatique (1,5 kg)

- 4 kg de réserves lipidiques.

Pour les grossesses gémellaires, la prise de poids conseillée est de 3 à 4 kg de plus, les besoins énergétiques étant plus élevés.

Elle varie dans tous les cas en fonction de votre indice de masse corporelle de base (avant la grossesse) et n’est pas forcément linéaire.

Prise de poids pendant la grossesse

Fausse couche à 14 semaines de grossesse

Le risque de fausse couche à 14 semaines de grossesse (16 SA) est inférieur à 1% des grossesses. Les symptômes sont les mêmes que la fausse couche précoce mais d’intensité plus forte.

En cas de saignements abondants accompagnés de douleurs à type de contractions utérines, consultez en urgence.

Ventre à 14 semaines de grossesse

Votre ventre de grossesse est maintenant visible à 14 semaines. Il devient plus difficile de dissimuler votre grossesse à votre entourage surtout s’il ne s’agit pas d’un premier enfant. Il est possible que vous commenciez à avoir du mal à fermer votre pantalon ou votre jupe. C’est le moment d’adapter votre vestiaire.

L’utérus poursuit sa croissance et peut provoquer des tiraillements et douleurs au bas-ventre.

Enceinte de 14 semaines : conseils à cette étape de la grossesse

Commencez à surveiller votre poids en vous pesant régulièrement (une fois par semaine par exemple). Une prise de poids trop importante peut entraîner l’apparition de complications comme du diabète gestationnel ou une hypertension artérielle mais aussi plus de désagréments en fin de grossesse (douleurs articulaires, difficultés respiratoires). C’est pour cette raison qu’une pesée est effectuée systématiquement lors des examens médicaux.

Mangez équilibré en cuisinant le plus possible vous-même :

- 25% de féculents, de préférence complets

- 25% de protéines

- 50% de légumes crus ou cuits idéalement frais et de saison, sinon surgelés (évitez les conserves)

- 3 laitages par jour, les besoins en calcium étant plus importants à partir du 6ème mois.

Privilégiez les matières grasses végétales plutôt qu’animales.

Buvez beaucoup d’eau et de façon régulière.

Continuez à fragmenter vos repas (plus de petits repas) et évitez d’être à jeun.

Diminuez les sucres rapides. Pour vos en-cas le matin et l’après-midi, privilégiez par exemple les fruits frais comme les pommes ou le kiwi, les fromages blanc, un morceau de fromage frais pasteurisé sur du pain complet ou un yaourt 0%.   

Une supplémentation de vitamine D est recommandée afin de réduire le risque de certaines pathologies gravidiques (diabète gestationnel, prééclampsie).

Calendrier de grossesse : to-do list du suivi de grossesse

Attention, cette semaine est la dernière semaine pour effectuer votre déclaration de grossesse. Respecter ce délai est très important. Vous recevrez en retour le guide de surveillance de la grossesse qui rappelle chaque étape de la grossesse sous la forme d’un calendrier de grossesse personnalisé (échographies, date prévue d’accouchement). Il donne de précieux conseils sur le déroulement de la grossesse à toutes les futures mamans.  

Effectuer votre entretien prénatal précoce. Il doit avoir lieu au 4ème mois en plus de la consultation prénatale. Mené par une sage-femme, il est obligatoire (pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie) et vous permet d’exprimer vos difficultés éventuelles, vos attentes et de poser toutes les questions concernant le suivi de grossesse et l’arrivée d’un bébé. Il est fait pour adapter votre suivi prénatal et postnatal à vos besoins et vous aider à vivre au mieux votre grossesse en évoquant :

- les éventuelles difficultés et craintes éprouvées (maux, peurs)

- votre hygiène de vie (conduites à risque, etc.)

- vos conditions de travail et de transport

- votre environnement familial (aide reçue au quotidien, présence de frères et sœurs eux-mêmes parents, etc.)

- vos besoins d’accompagnement au cours des différentes étapes de la grossesse et après l’accouchement

- vos droits en tant que future maman.  

Si le futur papa est présent lors de cet entretien, il peut également exprimer ses propres doutes et questionnements (sa place dans votre grossesse, son congé paternité, etc.).

Ce temps de dialogue est aussi l’occasion de commencer à réfléchir à la préparation à l’accouchement que vous souhaitez et à votre projet de naissance.

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste