1 semaine de grossesse : guide d’un gynéco

Au cours de la première semaine de grossesse, vous ne savez pas encore que vous êtes enceinte. Et pourtant votre bébé, qui n’est encore qu’un œuf fécondé, migre déjà dans la cavité utérine. Un processus de divisions et de différenciation cellulaires se met en œuvre jusqu’à l’implantation de l’œuf dans la muqueuse utérine. C’est le début du premier mois de grossesse et une grande aventure de neuf mois qui commence.

1 semaine de grossesse en mois

A 1 semaine de grossesse soit 3 semaines d’aménorrhée (3ème semaine depuis le premier jour de vos dernières règles ou 3 SA), vous êtes au début de votre premier mois.

Quel mois de grossesse ? Premier mois sur neuf mois

Quel trimestre de grossesse ? Premier trimestre

Quel nombre de semaines de grossesse reste-il jusqu’au terme de la grossesse ? 38 semaines

 

Produits de toilette bébé koosh

Grossesse semaine par semaine : développement du bébé à 1 semaine

Après l’ovulation qui a lieu le 14ème jour après le début des dernières menstruations (pour des cycles réguliers de 28 jours), tout commence par la fécondation d’un ovocyte par un spermatozoïde. Cette rencontre peut se faire le jour de l’ovulation si les spermatozoïdes sont déjà présents dans les voies génitales à la suite de rapports sexuels 1 à 2 jours auparavant, le jour même ou le suivant. Les 23 chromosomes contenus dans le spermatozoïde fusionnent avec les 23 chromosomes de l’ovocyte pour former la toute première cellule du futur bébé, le zygote. C’est le premier jour d’une nouvelle vie.

Au cours de la première semaine de gestation, le zygote résultant de la fécondation entame deux étapes majeures :

- sa migration depuis le tiers externe de la trompe de Fallope vers la cavité utérine en même temps que sa segmentation correspondant à une suite de divisions cellulaires successives.

- sa nidation dans la muqueuse utérine.

La segmentation et la migration de l’œuf

A la 30ème heure, cette première cellule se divise en 2 cellules de taille égale que l’on appelle blastomères. Chacune de ces deux cellules vont se diviser de nouveau environ toutes les 10 heures pour en produire 4 à la 40ème heure puis 8 à la 50ème heure. C’est ce que l’on appelle la segmentation.

Tout en se divisant, l’œuf commence un voyage de 3 jours depuis la trompe vers la cavité utérine. Cette migration qui a lieu entre la 72ème heure et le 4ème jour après la fécondation est possible grâce à de minuscules cils vibratiles et aux contractions de la trompe qui poussent l’œuf vers l’utérus.

Lorsqu’il arrive dans l’utérus au 4ème jour, l’œuf est au stade de 16 cellules et prend la forme d’une petite sphère : c’est le stade de morula (appelé ainsi en raison de sa ressemblance avec une mûre).

Il flotte ensuite librement au sein de la cavité utérine pendant les 5ème et 6ème jours au cours desquels il survit grâce aux sécrétions de la trompe et de l’utérus. Pendant cette période, les cellules continuent leur division et commencent à se différencier. Les cellules centrales grossissent pour former ce que l’on appelle le bouton embryonnaire qui deviendra l’embryon. Les cellules périphériques s’aplatissent et sont refoulées à la périphérie de l’œuf pour former le trophoblaste (futur placenta). A 64 cellules, une cavité liquidienne se creuse : la morula devient un blastocyte.

Jusqu’à présent les cellules se subdivisaient en cellules de taille plus petite mais restaient contenues dans un même espace, délimité par une fine membrane entourant l’œuf et appelée zone pellucide. A partir du stade de blastocyte, les divisions cellulaires entrainent une augmentation du volume de l’œuf qui provoque la rupture de la zone pellucide : c’est l’éclosion du blastocyte.  

1 semaine de grossesse

La nidation de l’œuf

Après son éclosion, le blastocyte s’accole à la muqueuse utérine par son pôle embryonnaire. Celle-ci s’est préparée à l’accueillir. Modifiée par la progestérone émise par le corps jaune (formé à partir du follicule qui contenait l’ovocyte), elle s’est épaissie, ses vaisseaux sanguins sont beaucoup plus nombreux et les glandes qui fabriquent du glycogène (un sucre) se sont multipliées. Le glycogène va servir à nourrir l’œuf. La progestérone produite par le corps jaune empêche également les contractions de l’utérus et l’expulsion de l’œuf. Pour maintenir le corps jaune en activité, le trophoblaste secrète l’hormone gonadotrophine chorionique (bêta-HCG) pendant les premières semaines de grossesse.

Implantation de l'oeuf dans la membrane utérine

Au 7ème jour après la fécondation (soit 21 ou 22 jours après la date de début de vos dernières règles), le blastocyte vient se fixer à la paroi de la muqueuse utérine (endomètre) : c’est la nidation. Le trophoblaste commence à s’insinuer entre les cellules de l’épithélium utérin et creuse ainsi un nid dans l’épaisseur de la muqueuse dans lequel le blastocyte va pouvoir se loger.

Taille du futur bébé à 1 semaine de grossesse

A la fin de cette première semaine de grossesse, l’œuf mesure 0,1 mm. Il commence son implantation dans la muqueuse utérine. On parle d’embryon à partir de la 2ème semaine de grossesse et de fœtus à partir de la 9ème semaine de grossesse (11 SA).

Organisme maternel à 1 semaine de grossesse

Comme à chaque cycle menstruel en période post ovulatoire, les œstrogènes sont sécrétées à un taux élevé et la progestérone à un taux ascendant. Ces sécrétions entraînent deux modifications au niveau de l’organisme maternel.

Des modifications au niveau de la trompe pour faciliter la migration de l’œuf dans la cavité utérine :

- diminution de hauteur de l'épithélium

- activation des mouvements ciliaires

- contraction des muscles lisses

- accentuation de la vascularisation.

Des modifications au niveau de l’endomètre :

- augmentation d'épaisseur de la muqueuse

- sécrétion glandulaire riche en glycogène et en mucus

- dilatation et spiralisation des vaisseaux.

Ces modifications sont celles de la 2ème phase du cycle menstruel que vous soyez enceinte ou pas.

Symptômes de grossesse à 1 semaine

Il n’y a aucun symptôme permettant de diagnostiquer le début de grossesse à une semaine. Il n’y a pas de retard de règles. Vous ne ressentez pas encore les petits maux et désagréments fréquents considérés comme les premiers signes de grossesse : nausées, vomissements, gonflement des seins qui deviennent douloureux, aréole plus large et sombre, maux de tête, vertiges, mal de dos, mal au ventre, crampes, ballonnements, tiraillement au bas-ventre, constipation, envie d’uriner plus fréquente, hausse de la température corporelle, dégoût de certains aliments ou de certaines odeurs, etc. Ces signes de grossesse n’apparaitront vraiment qu’à la fin du 1er mois sous l’effet des changements hormonaux.      

L’hormone de grossesse (hormone HCG) est secrétée à partir du 8ème jour après la fécondation. Il est donc trop tôt pour faire un test de grossesse (urinaire ou sanguin).

A ce stade de la grossesse donc, même si rien ne le montre encore, vous êtes pourtant bel et bien une femme enceinte.

Ventre à 1 semaine de grossesse

Votre ventre n’est pas encore arrondi ou gonflé.

 

Article écrit par Dr Dragana Angelov Isak, gynécologue obstétricien au Centre Hospitalier d’Aubagne Edmond Garcin, illustré par Pierre Del Aguila, Masseur-Kinésithérapeute DE, Ostéopathe D.O., Enseignant en Thérapie Manuelle et papa artiste